Maria-Kiran : Une fleur indienne pour un printemps tunisien





«Rayon de lumière» telle est la signification du nom de cette belle indienne Maria-Kiran. Sur la scène de Ness El Fen, cette artiste invite tous les passionnés de l’art de la danse à découvrir le Bhârata natyam, une magnifique danse indienne. Passionnante et passionnée, Maria-Kiran porte l’amour du Bhârata natyam, dans son cœur, dans ses veines; elle joue avec les jambes, les mains, les doigts pour bouleverser les cœurs et les esprits. Agée à peine de vingt-sept ans, cette fleur indienne est, aujourd’hui, en Tunisie pour faire le printemps des passionnés de l’expression corporelle. Installée à Paris depuis son jeune âge, Maria-Kiran, indienne de cœur et de naissance, a choisi d’intégrer le Centre Mandapa, un prestigieux espace de la culture et de l’art indiens à Paris, pour s’initier au Bhârata natyam, cette danse indienne classique originaire de l’Inde du Sud. Ces premiers pas dans l’Hexagone n’étaient qu’un début de toute une carrière pour Maria -Kiran qui a opté pour une autre formation au temple de Chidambaran avant d’intégrer la vie artistique en tant que danseuse professionnelle. «Je suis vraiment contente d’être en Tunisie et de raconter aux amoureux de la danse l’histoire de ma passion fougueuse pour le Bhârata natyam; une danse qui demande une grande souplesse, une concordance parfaite des mouvements, des gestes, des regards... L’émotion est le mot magique» avec ces paroles d’amour, Maria Kiran invite son public tunisien à découvrir son spectacle, prévu pour demain à 18h00, à Ness El-Fen. Un grand rendez-vous à ne pas rater ! Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com