Tunisie – Soudan : Supériorité à confirmer





* Eliminatoires CAN Juniors 2007-Stade Olympique de Sousse (17h00) - Direct TV C21 ________________ Forts de leur confortable avance acquise à l’aller les Aiglons rencontreront leurs homologues soudanais cet après-midi avec la nette intention de confirmer leur supériorité. C’est dire que nos juniors ont déjà fait un grand pas vers la qualification au second tour des éliminatoires de la CAN 2007. D’ailleurs la préparation au match de tout à l’heure a eu lieu dans la sérénité totale. Cela ne veut nullement signifier que les protégés de Kamel Kolsi vont aborder les débats la fleur au fusil. Interrogé à propos des enseignements tirés du match aller le coach national n’a pas manqué de mettre un bémol à l’optimisme de certains : “contrairement (à ce que l’indique le score de (3 à 1) en notre faveur le match aller n’a pas été une promenade de santé. Seulement les deux buts successifs inscrits en fin de la première période avaient donné l’impression d’une victoire aisée”, devait-il nous déclarer jeudi quand la délégation avait rallié la ville de Monastir pour la veillée d’armes. Concernant la seconde manche de cet après-midi à Sousse, Kolsi nous a déclaré que “l’équipe est appelée à confirmer la victoire de l’aller en évoluant avec toute la concentration requise car à cet âge là, tout demeure possible et le rendement n’est pas toujours régulier. Alors méfiance”. Et puis, ce genre de match permettra aux joueurs de gagner en expérience internationale avant les prochaines batailles”. Comme quoi, Kamel Kolsi cherchera à tirer le maximum de ses poulains en prévision du second tour. * Ameur et Ghannem forfaits Chapitre effectif, le coach national ne pourra pas compter cette fois-ci sur les deux clubistes Ameur et Ghannem. Ils ont été libérés pour renforcer les rangs de leur club, engagé en demi-finale de la Coupe de Tunisie cet après-midi à Gafsa. Une faveur somme toute logique dans la mesure où le C.A. incorpore Ameur et Ghannem en tant que titulaires. * L’ “Autrichien” Ben Nasr en renfort En revanche, l’effectif des juniors a été renforcé par l’arrivée du Tunisen qui évolue en Autriche Nizar Ben Nasr. Cet attaquant de pointe qui a déjà fait partie des “sélectionnables”, aura à remplacer Ameur en pointe. * Le Benin, prochain adversaire Au cas où nos représentants se qualifieraient au second tour, ils auront à croiser le fer avec les Béninois. Une opposition très probable vu le score qui a sanctionné le match aller Soudan-Tunisie. Et si le parcours des hommes de Kolsi se poursuit dans ces éliminatoires, ils auront à rencontrer au troisième tour de vainqueur du match côte-d’Ivoire-Angola. J.B. _____________________________ Radhouène Tounsi : «Vigilance, tout de même» Radhouène Tounsi estime en toute modestie que la qualification n’est pas encore acquise et que tout se jouera sur le terrain face à des Soudanais fragiles mais capables de réagir. * Après la nette victoire du match aller, quelle sera votre principale motivation aujourd’hui?* On foulera le gazon du stade de Sousse avec la nette intention de confirmer notre victoire de l’aller. On sait qu’en football aucun match n’est gagné d’avance. Il nous appartient donc d’oublier le score du match aller au coup de sifflet initial. Cela nous permettra d’exprimer notre meilleur football. * Quel jugement portez-vous sur l’adversaire soudanais? Abstraction faite du score final de la première manche l’équipe soudanaise possède un milieu de terrain très technique. Seulement ses défenseurs latéraux sont très lents et son attaque peu percutante. Cela dit, bien des choses pourraient changer tout à l’heure. * sincèrement que cette sélection juniors possède les arguments nécessaires pour aller jusqu’au bout de ses a Je n’en doute pas un seul instant. L’ambiance est bonne, les joueurs sont ambitieux et l’encadrement technique, médical et administratif son excellent. Il n’y a donc pas de raison de ne pas viser haut. * Quelle sera votre principale arme face aux Soudanais? Nous chercherons à imposer notre rythme, à demeurer concentrés et à marquer un but lors du premier quart d’heure. Un scénario qui facilitera notre tâche. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com