E.S.T. – C.S.M. (3-0) : Des Sang et Or expéditifs





Entre une EST en possession de ses moyens et un CSM en quête d’exploit, il n’y avait pas photo. Goliath s’est imposé sans peine devant David. Avant le coup d’envoi des débats, le charme de la Coupe a fonctionné à merveille. Sur les gradins l’ambiance était chaleureuse. Vingt mille spectateurs espérantistes étaient venus faire la fête et encourager leurs favoris. En face, près de quatre milliers de fans de Msaken étaient là pour soutenir leur club et vivre intensément cet événement historique. Sur le terrain, l’équipe la plus titrée du pays n’a pas mis beaucoup de temps pour concrétiser sa supériorité. En effet, son écrasante domination a été récompensée par trois buts, œuvres de Michaël (10’) et (19’) et Saber Khelifa (28’). Le rythme imposé aux débats a donné le tournis aux visiteurs qui semblaient dépassés et impressionnés durant toute la première période. Libérés de la pression du résultat, les camarades de Baya ont livré par contre une bonne seconde période se créant même deux belles opportunités par Bouraoui (52’) et Hamrouni (60’). Entre-temps, le Sang et Or Ben Ouannès en a inscrit un autre but suite à un retourné acrobatique (47’) mais l’arbitre tout comme son assistant n’avaient pas vu que la balle a dépassé la ligne du gardien Manaï. Le reste du temps a été une réelle gestion de la part des hommes de Ben Yahia qui voulaient se ménager en prévision du prochain match de Coupe d’Afrique et une occasion pour les Msakéniens pour tenter d’inscrire un but pour l’honneur et pour l’histoire. Formations - EST: Tizié, Melki, Bekri, Nwaneri, Jaber, Mahjoubi, Zaïem, Khelifa (Harbaoui 62’), Tayeb (Ben Yahia 71’), Michaël, Ben Ouannès (Hamami 84’). - CSM: Manaï, Gueraïet, Megmami, Baccouche, Ben Slimane, Mrabet (Hamrouni 51’), Baya, Ben Aïcha, Mersani, Hmila (Ouerghenni 70’), Bouraoui (Hassoun 84’). Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com