Il vole les bijoux de sa mère et accuse la femme de ménage





Cette femme de ménage a-t-elle aidé le fiston à voler les bijoux de sa mère? Aujourd’hui les deux suspects se rejettent la responsabilité. Entre-temps, le butin n’a pas été retrouvé et le préjudice porte sur quinze mille dinars… Tunis-Le Quotidien Lorsqu’elle a ouvert le coffret qui contenait ses bijoux, cette mère n’a pas cru ses yeux en découvrant que ses colliers, bagues, boucles d’oreilles et gourmettes avaient disparu. Pourtant, rien ne laissait croire que les portes de sa garde-robes ont été défoncées. A première vue, on pouvait ainsi déduire que quelqu’un s’est servi des clés pour voler les bijoux. La mère, prise de panique, a appelé son mari pour lui annoncer la mauvaise nouvelle. Les deux époux ont d’emblée porté leurs soupçons sur la femme de ménage. Celle-ci vivait avec la famille depuis de longues années et connaissait les lieux comme s’il s’agissait de ses poches. Du coup, le mari a opté pour la ruse afin de lui arracher des aveux. Il lui a, dès lors, promis de ne pas la dénoncer à la police si elle rendait les bijoux. Coup de théâtre, la femme de ménage avait informé l’époux que son fils avait pris les bijoux en question, l’informant au passage que ses parents étaient au courant. D’ailleurs, elle a su que le fiston allait remettre l’or à une amie qui devait s’en servir pour assister à une cérémonie de mariage. Le père a appelé immédiatement son fils pour lui demander des explications. Deuxième coup de théâtre: le fils a nié avoir pris les bijoux de sa mère, déclarant qu’il ne s’était pas rendu au domicile familial depuis bien longtemps. Après avoir perdu patience, le couple a décidé de porter plainte, accusant leur femme de ménage d’avoir volé les bijoux en question. Arrêtée, puis interrogée, la suspecte a déclaré que le fils de ses patrons s’était rendu au domicile familial l’informant qu’il allait prendre les bijoux après avoir pris l’autorisation de sa mère. La femme de ménage a précisé aux enquêteurs qu’elle ne pouvait pas s’y opposer puisqu’il s’agit de l’enfant de ses patrons. Le fils fut alors convoqué et interrogé à son tour. Il a nié les faits, prétendant qu’il s’agit d’un coup monté par la femme de ménage pour éloigner les soupçons qui pèsent sur elle. On a dû ainsi, avoir recours aux spécialistes de la police judiciaire qui ont examiné les empreintes trouvées sur l’étui qui contenait les bijoux. Les résultas ont montré la présence des empreintes du fils. Confronté à cette preuve, le fils s’est effondré, avouant les faits et déclarant qu’il passait par une grave crise financière qui l’a poussé à voler les bijoux de sa mère. L’accusé a été inculpé de vol qualifié. Il a été mis en détention en attendant d’être traduit en justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com