E.N. : Des zones d’ombre persistent





A près de deux semaines de l’annonce officielle de la liste des vingt-trois joueurs retenus pour le Mondial 2006, des zones d’ombre persistent devant Roger Lemerre. Le selectionneur va devoir, en effet, composer avec des aléas indépendants de sa volonté. A commencer par la vingtaine de professionnels qui évoluent en Europe puisque certains éléments se trouvent affrontés à un chômage forcé depuis un certain temps et leur compétitivité s’en est trouvée mise à mal car rien ne vaut la participation aux matches pour garder la forme et espérer être capables de rivaliser avec les meilleurs lors du Mondial. La liste est assez longue et on peut citer, à titre d'exemple, quelques titulaires habituels de la sélection tels Adel Chedli, puisque inactif à Nuremberg, Jaziri, blessé et absent de la formation de Troyes depuis quelques semaines, Alaâ Eddine Yahia, presque toujours remplaçant à Saint Etienne, Guemamdia, très peu sollicité à Strasbourg, alors que Santos, Jemaâ, Nammouchi et Ben Saâda figurent parmi les remplaçants en cette fin de saison. Cela, sans compter la longue indisponibilité de Nafti qui revient tardivement de blessure et a de très faibles chances d’être récupéré. La malchance n’a même pas épargné quelques joueurs évoluant en Tunisie et qui font partie des sélectionnables à l’instar de Badra, blessé et qui n’a pas encore repris, ou Letifi qui doit observer un long repos synonyme de forfait pour le Mondial. La chance des «locaux» Comme on le constate, le décor n’a rien de réjouissant et va certainement obliger Roger Lemerre à faire des acrobaties pour dénicher vingt-trois joueurs hautement compétitifs. Cette situation va-t-elle contraindre le sélectionneur à se tourner vers les joueurs locaux? L’hypothèse est très envisageable, d’autant plus que certains jeunes sont en train de percer et méritent peut-être une chance. Zaïem, Ouertani, Ben Yahia et Chikhaoui, pour ne citer que les meilleurs, continuent à percer et à donner des signes encourageants à Lemerre qui a eu plusieurs occasions pour les voir à l’œuvre. Il est vrai qu’ils manquent d’expérience et n’ont pas eu l’opportunité d’évoluer dans un championnat de haut niveau, mais ils demeurent perfectibles et prometteurs. Pour revenir aux professionnels, il y a lieu de relever que, paradoxalement, c’est le meneur de jeu Slim Ben Achour qui est le plus compétitif. Contrairement à ses habitudes, il est en train d’effectuer une saison pleine avec Guimares au Portugal et ne sera plus handicapé par le manque de compétition qui lui a souvent joué de vilains tours. De même, nous nous réjouissons aujourd’hui de pouvoir compter sur deux grands joueurs au poste de latéral droit avec la présence de Hatem Trabelsi et David Jemmali, tous deux hautement compétitifs et en pleine forme. Cependant, des soucis persistent pour le flanc gauche de la défense puisque Clayton n’ a pas beaucoup joué avec Nadi Assod de Qatar alors que Ayari a été écarté et on ne sait pas si Lemerre compte le gracier et le retenir pour le Mondial. Ce n’est, là, qu’un aperçu général sur la disponibilité des joueurs appelés à défendre les couleurs de la Tunisie en Allemagne. Le 15 mai, le jour de l’annonce de la liste officielle, on aura probablement droit à quelques surprises. D’ici-là, c’est au tour de Lemerre de faire ses comptes et d’opter pour les choix qui s’imposent. Kamel ZAIEM __________________________ Premier rassemblement le 7 mai Roger Lemerre attendra le lundi 15 mai pour annoncer la liste des vingt-trois, mais le travail débutera bien quelques jours auparavant. En effet, le premier rassemblement est prévu pour le 7 mai à Tunis, mais il n’y aura pas la totalité des joueurs. Car ceux qui évoluent en Turquie et en Italie seront encore retenus par leurs clubs respectifs à l’instar de Bouazizi, Ghodhbène, Melliti, Saïdi et probablement Ayari. Par contre, les autres professionnels seront disponibles même si certains, comme Santos et Clayton, pourraient bénéficier de quelques jours de repos pour rentrer au Brésil. Pour les joueurs locaux pressentis pour faire partie de la liste, ils seront libres à partir du 14 mai, date de la finale de la Coupe de Tunisie, au cas où Lemerre fera appel à des éléments de l’E.S.T et du C.A. Cela veut dire que le groupe ne sera au complet qu’à partir du 15 mai. K.Z. Tournoi LG 2006 Mardi 30 mai 18h00: Libye - Uruguay 20h30: Tunisie - Biélorussie Vendredi 2 juin 18h00: Match de classement 20h30: Finale * Tous les matches auront lieu au stade 7 Novembre de Radès.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com