Coopération économique : La France premier partenaire de la Tunisie en 2005





La coopération économique entre la France et la Tunisie a continué sa progression en 2005, permettant ainsi à l’Hexagone de consolider sa position de premier partenaire commercial de Tunis. Tunis - Le Quotidien Selon les chiffres de la Mission économique de l'Ambassade de France à Tunis, l’année 2005 a été marquée par une croissance des échanges commerciaux entre la France et la Tunisie. La France se positionne ainsi comme premier fournisseur de la Tunisie avec 24% de parts de marché, et aussi son premier client avec 33% des exportations tunisiennes. Ces chiffres montrent, également, que la Tunisie occupe une place importante dans le commerce extérieur de la France, puisqu’elle est son 25ème client et 27ème fournisseur, devançant plusieurs autres pays africains. Le maintien à un niveau élevé des flux d’échanges bilatéraux (à 5,35 milliards d’euros en 2005+19%) est expliqué selon le rapport de la Mission économique à la forte présence d’implantations à capitaux français en Tunisie. En effet, les premières estimations officielles laissent montrer une augmentation à 60 millions d’euros des investissements directs français en Tunisie au terme de l’année 2005. La France maintient ainsi, sa première place en termes de projets avec 130 créations d’activités ou d’extensions d’entreprises existantes, et détient également le plus grand nombre d’entreprises à participation étrangère en Tunisie avec 1095 entreprises soit 40% du total fin 2005. Les investissements français sont en majorité présents dans les secteurs manufacturiers et en particulier le textile, habillement et cuir, mais ils commencent depuis quelque temps, à migrer vers d’autres secteurs importants, notamment, les industries électriques et électroniques, la plasturgie et les centres d’appels et de prestations informatiques. En matière de coopération bilatérale, l’accord-cadre de partenariat 2004-2007, renouvelé en juillet 2004, confirme la disponibilité de l’ensemble des instruments de coopération français existants pour la Tunisie. Concernant la coopération technique administrative et dans le cadre d’un programme communautaire et sur fonds MEDA, les administrations françaises se sont engagées en 2005, avec leurs homologues tunisiennes dans quatre jumelages couvrant la formation douanière, la concurrence, les contrôles phytosanitaires et les contrôles vétérinaires alors que d’autres jumelages sont prévus en 2006. Par ailleurs, le volume de coopération technique française aux administrations tunisiennes est de 800 jours mission/visite d’experts concernant 24 directions ou services administratifs. Au niveau de l’aide publique au développement, le rapport de la Mission économique montre une augmentation de l’aide française de 31% en 2004 à 141 millions de dollars. Dans ce même contexte, l’activité du groupe de l’Agence française de Développement (AFD), spécialisé dans les prêts concessionnels à long terme, a continué sa croissance en 2005. Les engagements du groupe en Tunisie sont arrivés, aux termes de l’année dernière à 109 millions d’euros contre 100 millions d’euros en 2004. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com