Basket super play-off (Demi-finales Retour) : Droit à la belle ou sort scellé ?





Fortunes diverses pour les quatre équipes engagées dans ce passionnant super play-off. Si le SN chez lui ou le CA en déplacement, peuvent se permettre un faux pas, EZS et la JSK, pour leur part, seront confrontés à une impérieuse obligation de résultat. Pour les Banlieusards du sud et les Aghlabides, il s’agira de vaincre ou de disparaître. Les Zahrois ont lamentablement raté la marche chez eux, hypothéquant ainsi dangereusement leur qualification à la finale. Crispés et comme encore marqués mentalement et psychologiquement par leur débâcle en Coupe face à ce même adversaire, ils n’ont, que par à coups, donné la pleine mesure de leurs capacités. Maintenant qu’ils n’ont plus rien à perdre, ils devraient se sentir libérés pour pouvoir jouer leur va-tout. La clé de la réussite pour eux résiderait dans cet équilibre entre rendement défensif et efficacité offensive. Lors du match aller, un léger mieux a été constaté au niveau du comportement défensif, mais c’est curieusement la réussite de l’attaque qui a fait défaut. Pour les Potiers, en revanche, l’aubaine est tentante à plus d’un titre. Ayant leur destin entre les mains, opérant à domicile, ils seront difficiles à contrer. Mais ils seront appelés à gérer opportunément la pression qui pèsera sur eux. De leur capacité à s’en acquitter, dépendra l’issue du match. Dans l’autre demi-finale, les mêmes données seront de mise, mais à l’inverse. C’est ainsi que l’équipe recevante, la JSK en l’occurrence, sera dos au mur. La bande à Kéfi est appelée à l’emporter pour avoir droit à une belle, quand bien même elle se déroulerait au Gorjani. L’enthousiasme et la soif inextinguible des Laghnej, Jaouadi et autres jeunes, de briller, peuvent désarçonner leurs vis-à-vis clubistes, pour peu qu’ils fassent preuve de davantage de patience dans certaines situations du jeu, notamment en attaque et sachent gérer les moments cruciaux du match. C’est justement cette qualité qui constitue le point fort des Clubistes. Ces derniers, grâce à un sang-froid olympien et à une belle assise collective, parviennent presque toujours à tirer leur épingle du jeu. Alors, ces deux demi-finales nous vaudront-elles des prolongations dans le cadre de belles aux senteurs déjà rebelles, ou le charme serait-il, dès ce soir, rompu? Attendons voir. Wahid SAMOUI ___________ Rendez-vous • Salle Nabeul 16h30 : SN - EZS (Arb. : Dardour - Ksontini) • Salle Kairouan 17h30 : JSK - CA (Arb. : Ben Youssef - Bedday) ________________________________________ Play-out (9ème J.): Le C.S.C. à une victoire du salut L’avant-dernière journée du play-out ne vaudra que par le duel à distance entre le CSC et l’USA. En cas de victoire, les Cheminots assureront définitivement le maintien et ce sont les Ansariens qui seront catapultés en division inférieure. La bande à Chéour a donc son destin entre les mains. Devançant de deux points les Cap-Bonistes, ils n’ont qu’à l’emporter au détriment de l’EOGK pour se mettre à titre définitif, à l’abri d’un retour des Ansariens auxquels ils se mesureront lors de l’ultime ronde. C’est dire qu’un succès de ces derniers tout à l’heure face à la DSG, risque de s’avérer inutile, sauf si les Cheminots trébuchent devant les Goulettois. Ce n’est qu’à cette condition qu’ils seront, à leur tour, maîtres de leur destin. Quant aux Radésiens, qui ont depuis une semaine, assuré leur survie parmi l’élite, ils devraient aller vers un succès facile face aux Hammam-Soussiens, relégués depuis belle lurette. W.S. ___________ Rendez-vous • Salle Mégrine 18h00 : CSC - EOGK • Salle Radès 18h00 : ESR - CSHS • Salle Dar Chaâbane 18h00 : USA - DSG


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com