Exposition Si la rose m’était contée !





Dans toutes les civilisations du monde, la rose symbolise l’amour, la paix, bref toutes les formes des merveilles. Raison pour laquelle Hajer Bettaïeb s’est inspirée de la rose en tant que couleur et fleur dans ses œuvres d’art. Hajer Bettaïeb qui expose actuellement à l’Espace «Bel Art» a choisi de focaliser sa vision picturale sur les roses. «Rose... est une vision des choses» tel est le titre que Hajer Bettaïeb a donné, d’ailleurs, à cette exposition. Influencée depuis sa prime jeunesse par son amour pour la nature et, surtout, son environnement socio-culturel, l'artiste a consacré une bonne partie de ses œuvres aux sujets et thèmes, en rapport avec la nature morte et aux monuments entre autres. «Chaleur du Sud», «Couleurs des Souks», «Le Rosier», «Nassim» «Paysage floral», tels sont, entre autres, les titres que Hajer a donné à ses tableaux. Adepte chevronnée des couleurs chaudes, l’artiste voit les différents éléments de la nature sous un angle plutôt d’imperfection, mais perfectible grâce à un regard artistique averti. «J’ai toujours en une sensation artistique qui me permet de revivifier les phénomènes en leur donnant une connotation mystique» a expliqué l’artiste. «Tempête en mer», un parmi la vingtaine des tableaux exposés, explicite cette démarche. Cette œuvre rappelle, selon l’artiste, la divinité, l’au-delà de la face visible de la tempête de neige, restituée par Hajer, mais incite aussi à la réflexion et, surtout en la croyance au fait qu’il existe un être supérieur c’est -à-dire un Dieu qui est derrière ce phénomène naturel. «Voir la nature en mouvement, les choses dans leur propre contexte», cette démarche semble également influer l’artiste dans de nombreux tableaux, à l’instar de «Le Poulain» «Au Marché» etc... Fière de son environnement artistique, Hajer est issue d’une famille où on compte également d’autres peintres de renom, à l’instar de Ridha Bettaïeb et de Brahim Bettaïeb. D’ailleurs, elle s’estime heureuse d’avoir choisi Brahim Bettaïeb comme son père spirituel. Elle ne rejette pas d’ailleurs l’école abstraite dont ce grand peintre a été l’un des pionniers en Tunisie. Toutefois, Hajer privilégie dans sa démarche picturale beaucoup plus le figuratif où il met l’accent sur un travail moderne. Elle procède également à une combinaison savante des couleurs chaudes avec une intervention des couleurs froides parfois. Le couteau et la fourchette sont les outils que cette artiste utilise dans le mélange des couleurs. Un mélange parfait qui la distingue des autres artistes. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com