L’EST qualifiée aux 1/8èmes de la CCAF : Avec des sueurs froides





Comme prévu, l’EST a bien souffert face à Al Ittihad avant d’assurer sa qualification grâce notamment à un grand Tizié, déterminant au cours du match et lors de l’épreuve des tirs au but. On le savait, l’Espérance allait souffrir et avait bien souffert notamment en première période quand elle a subi l’ascendant de son vis-à-vis et n’eut été la classe de son gardien Tizié qui a effacé deux buts tout faits devant Farouk (14’) et Jeddou (11’), le score aurait été tout autre à la pause. Et puis, il y a eu cette maudite blessure de Mahjoubi à la (22’) qui a chambardé l’entrejeu car Ben Yahia a dû incorporer Dos Santos et demander à Zaïem et Melki de reculer d’un cran. Ce choix a contraint l’équipe à subir le jeu pendant le plus clair du temps. L’attaque, esseulée, n’a eu à se mettre en évidence qu’en de rares occasions. Tir de Yaken (24’) et têtes de Tayeb (36’) et Ben Ouannès (45’) sans réel danger. * But et ... réaction On a dû attendre le but encaissé à l’entame de la seconde mi-temps suite à un errement de l’axe central qui s’est laissé devancer par Jeddou avant de le voir lober Tizié et donner l’avantage aux siens pour assister à une réaction fulgurante de l’Espérance. Pressing haut, dédoublement et pénétrations sur les ailes ont permis aux camarades de Melki d’avoir une mainmise sur le jeu et de se créer quelques opportunités par Zaïem, Ben Ouannès. Mais, en même temps, ils s’étaient laissés surprendre par les contres meurtriers de Jeddou puis de Saïd. Et encore une fois Tizié a sauvé la mise lors du temps additionnel devant Saïd. En somme, au cours de cette rencontre, l’Espérance a eu réellement chaud face à un adversaire hautement compétitif, pratiquant un football compact, rapide et intelligent. Et encore une fois, l’absence d’une régisseur a limité la marge de manœuvre offensive. Sur le plan individuel, Tizié a été l’auteur d’une prestation époustouflante, alors que Nwaneri, Jaber, Zaïem et Teyeb ont eu une sortie honnête. Les deux défenseurs latéraux Yaken (pas encore au point physiquement) et Bekri ont bien souffert devant les coups de boutoir des Jeddou et Gachwa. Au cours de la séance des tir au but, les nerfs étaient à fleur de peau côté égyptien, alors que les Tunisiens paraissaient plutôt calmes. Tizié qui a détourné deux tirs a été le héros de cet exercice alors que Zaïem, Dos Santos, Ben Ouannes et Michael avaient réussi leurs essais. Seul Tayeb a échoué à son ... quatrième tir. L’arbitre Kenyan Alfred ayant fait son “cinéma”. L’Espérance se retrouve ainsi qualifiée mais elle sera appelée à plus de rigueur en défense pour espérer aller loin. * Formations - Al Ittihad : Achour, Samuel, Gachwa (Charaf 69’), Salah (Saïd 65’) Abdelmonaëm, Chayeb, Abderrahim, Farouk, Youssef, Jeddou (Islam 73’). - EST : Tizié, Yaken (Ben Yahia 85’) Beki, Nwaneri, Jaber, Zaïem, Mahjoubi (Dos Santos 22’) Melki, Tayeb, Michael, Ben Ouannès. Jamel BELHASSEN __________________ Place au Raja L’EST aura à se mesurer en huitièmes de finale de la CCAF aux Marocains du Raja. La formation de Casablanca étant éliminée de la Ligue des champions par la JS Kabylie, elle a été reversée dans la CCAF.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com