E.S.T. : Badra et Olivier opérationnels





L’EST qui a déjà garanti le titre de champion et la qualification en CCAF s’attaque cette semaine à la Coupe de Tunisie avec la nette intention de «placer» la cerise sur le gâteau. C’est que au vu de la situation du début de saison, le club sang et or ne peut espérer situation plus favorable. Jusque-là, le sérieux, la discipline et la richesse de l’effectif ont permis à l’équipe de relever les deux premiers défis. Aujourd’hui, elle est appelée à négocier une finale de Coupe de Tunisie contre son voisin clubiste dans un derby toujours très attendu par le grand public. De retour à Tunis, samedi matin après le difficile match joué à Alexandrie en Coupe de la CAF, les Sang et Or ont bénéficié d’un jour de repos avant de retrouver le Parc B dimanche après-midi, dans une ambiance plutôt calme. Curieux tout de même à quelques jours du grand événement de la saison. Mais depuis hier, les fans devaient venir en grand nombre pour encourager leurs favoris et s’enquérir de leur état de santé. A ce propos, Khaled Ben Yahia, a programmé dimanche une séance de remise en condition pour les joueurs sollicités vendredi dernier en Egypte et plus soutenue pour les autres. * Mise au vert Afin d’assurer la concentration nécessaire à tout le groupe à la veille de cette finale, les responsables du club de Bab Souika ont décidé de réunir les joueurs en stade bloqué dans un hôtel de la banlieue nord depuis hier soir. Quant aux séances d’entraînement elles se poursuivront jusqu’au jeudi au Parc B à raison d’un seul rendez-vous par jour, vu que les joueurs qui ont livré ces derniers temps plusieurs matches ont besoin de souffler afin d’être frais physiquement vendredi. * Mahjoubi out Chapitre effectif, le coach espérantiste pourra cette fois-ci récupérer deux pièces-maîtresses du groupe, à savoir Khaled Badra et Frank Olivier. Ces derniers s’entraînent régulièrement avec l’équipe et devraient renforcer le onze rentrant vendredi face aux Clubistes, si l’entraîneur le juge nécessaire. Quant à Seïfallah Mahjoubi, blessé vendredi dernier à Alexandrie, voit sa présence compromise. Le médecin a diagnostiqué une lésion du ligament latéral interne. Une nouvelle qui a énormément touché le joueur sur le plan mental. Dimanche, le pivot espérantiste, que les spécialistes ont plébiscité comme le meilleur du championnat à son poste, était présent sur le terrain mais a dû se contenter d’une légère course de quelques minutes. Dur verdict pour ce jeune demi mais aussi pour l’équipe qui devra se passer de son meilleur récupérateur. Enfin, Amine Letifi qui est pris en charge par le préparateur physique, attendra le dernier moment pour connaître son sort. * Quel trio étranger? Avec le rétablissement d’Olivier, la forme éblouissante de Tizié et Nwaneri et l’efficacité de Michaël, l’entraîneur sang et or aura bien l’embarras du choix avant d’effectuer son choix. Pour l’heure, seul Jean-Jacques Tizié est certain d’occuper son poste de gardien. Pour deux autres postes, le coach choisira entre Nwaneri, Michaël Olivier et Dos Santos. Tout dépendra bien sûr des choix technico-tactiques et de la forme des «revenants» Badra et Olivier. Comme quoi, gérer l’abondance ne peut que faire du bien à l’équipe à la veille de cette finale. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com