Tennis Tunis Open 2006 : Ouahab, lauréat surprise !





La fête gâchée ! Certains l’ont pensé d’autres n'ont pas manqué de le clamer tout haut. Certes, la déception était grande à l'annonce du forfait du Marocain Younes El Aynaoui, mais le public a dû finalement faire bon cœur pour accepter ce coup dur du destin. C’est le destin en effet qui en a voulu ainsi. Le public, désormais connaisseur et grand mordu de cette petite balle, était pourtant venu nombreux assister à une finale inédite mettant aux prises deux surprenants protagonistes, le Marocain Younes El Aynaoui, un habitué des grands tournois internationaux et Wild Card à l’occasion de ce Tunis Open 2006, et Lamine Ouahab issu des qualifications, donc révélation du présent tournoi. L’Algérien, après une qualification éprouvante aux dépens de l’Italien Simone Vignozzi au dernier tour éliminatoire, s’est repris de belle manière par la site pour bouter hors compétition tour à tour le Français Thierry Ascione et le robuste Tchèque Jiri Vanek. Deux champions annoncés à juste titre parmi les postulants sérieux à la victoire finale, du moins pour faire partie du dernier carré. Le champion marocain aurait fait toutefois mieux en sortant en demi-finales le favori de la compétition, l'Italien Alessio Di Mauro, à l’issue d’une confrontation de toute beauté, les deux adversaires ayant fait étalage de toutes leurs ambitions et des multiples facettes de leur talent. Auparavant, le Marocain avait mis fin aux ambitions du Georgien Irakli Labadze lequel a créé la sensation au tour précédent en éliminant l’Espagnol Oscar Hernandez. L’empoignade finale permettait ainsi beaucoup, mais la luxation dont a été victime El Aynaoui la veille s’est révélée plus grave que prévu, l’acculant à déclarer forfait. Malgré ce coup du sort, la manifestation aura été de l’avis de tous les présents une réussite totale, une manifestation rehaussée par la présence de MM. Abdallah Kaâbi, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Education physique, et Tijani Haddad, ministre du Tourisme. Comme quoi, le sport et le tourisme vont de pair. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com