Tunis L’institutrice, candidate à l’immigration clandestine





Tunis-Le Quotidien Une institutrice a été traduite devant le tribunal de première instance de Tunis après avoir tenté de quitter illicitement le territoire national. L’accusée a été découverte alors qu’elle s’apprêtait à montrer à bord d’un bateau à destination de la France. Au moment des faits, l’institutrice se trouvait à bord d’une voiture propriétaire de l’un de nos concitoyens résident en France. Ce dernier niait que l’accusée n’avait pas de visa pour entrer en France. Arrêtés, tous les deux ont été soumis à un interrogatoire. L’institutrice a déclaré que son compagnon ignorait qu’elle n’avait pas de visa. Elle a justifié son forfait par le fait que les services consulaires français ont refusé de lui accorder un visa alors qu’elle voulait se rendre en France pour se soigner. Traduite devant le tribunal de première instance de Tunis, l’institutrice a réitéré ses divers faits devant le juge d’instruction. Après quoi, la cour a décidé de reporter l’examen de cette affaire afin de rendre son verdict. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com