Export Démarrage de consultaions inter-régionales en juin





Décidée par le Chef de l’Etat à l’occasion du 18ème anniversaire du Changement, la consultation nationale sur l’export s’apprête à entamer sa phase finale avec le démarrage bientôt du débat à l’échelle inter-régionale. Tunis - Le Quotidien Les préparatifs étant achevés, la consultation nationale sur l’export a été entamée concrètement, depuis quelques jours, au niveau des régions. Les séminaires régionaux devraient être organisés tout au long du mois courant permettant de récolter les propositions et les attentes des exportateurs dans les différents gouvernorats. Ainsi, les consultations inter-régionales devraient être entamées au début du mois de juin prochain et seraient clôturées vers la mi-juillet avec l’organisation d’un séminaire national à Tunis permettant de relever les recommandations de consultations à l’échelle nationale. On apprend dans ce cadre, que six consultations inter-régionales seront organisées à Hammamet (pour les gouvernorats de Tunis, Ariana, Manouba, Nabeul, et Zaghouan) à Djerba (pour les gouvernorats de Gabès, Mednine et Tataouine), à Sousse (Sousse, Monastir et Mahdia), à Sfax (Sfax et Sidi Bouzid), à Tabarka (Bizerte, Jendouba, Béja, le Kef et Siliana) et à Tozeur (Tozeur, Kébili, Gafsa et Kasserine). Parallèlement à ces travaux, un espace virtuel a été créé récemment au sein du site web du Centre de Promotion des exportations (CEPEX) pour permettre au grand public de prendre part à cette consultation nationale. Par ailleurs, un questionnaire sera distribué sur tous les intervenants dans le secteur de l’exportation pour s’assurer de la participation du plus grand nombre de professionnels. Cette consultation est d’autant plus importante qu’elle permettra de s’arrêter sur la situation et les problèmes de l’exportation en Tunisie, et de sensibiliser les exportateurs quant aux importants défis du secteur durant les prochaines années. L’exportation constitue, en effet, un des secteurs essentiels de l’économie nationale, qui permet de dynamiser les investissements et de créer de nouveaux emplois. La stratégie nationale prévoit davantage de développement pour ce secteur durant la prochaine décennie, à travers la diversification aussi bien des exportations que les marchés à l’export. Cette stratégie prévoit, également, la promotion de nouveaux outils pour le développement des exportations, ainsi que l’adoption d’une politique commerciale plus efficace. Les recommandations récoltées, jusqu’à maintenant, proposent l’amélioration de la compétitivité du produit tunisien en profitant au maximum des programmes de mise à niveau sectorielle, ainsi que l’incitation des entreprises à adhérer aux programmes de qualité. La stratégie nationale vise, également, le développement de la part des exportations dans le PIB pour arriver à 50% à l’horizon 2009, l’amélioration du taux de couverture des importations par les exportations à 95% la restructuration des exportations de biens et services ainsi que la multiplication du nombre des exportateurs pour passer de 5200 à 6000 exportateurs à l’horizon 2009. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com