Fermeture de Guantanamo Washington rejette l’appel de l’ONU





Le Quotidien-Agences Washington a rejeté l'appel de l'Onu à fermer Guantanamo et assuré n'autoriser la torture d'aucun prisonnier, ni aux Etats-Unis ni ailleurs dans le monde. La Maison-Blanche a justifié l'existence du camp de Guantanamo par la nécessité de protéger les Américains, tout en assurant que le président George W. Bush aimerait pouvoir le fermer. Bush a "dit qu'il préfèrerait que nous puissions à un moment donné fermer Guantanamo", a rappelé le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, citant les déclarations récentes du président sur une télévision allemande. "Nous sommes en guerre contre un ennemi et nous devons nous protéger", avait dit Bush, "(...) personnellement j'aimerais beaucoup qu'on ferme Guantanamo et qu'on juge les gens". Dans un rapport publié vendredi à Genève, le Comité de l'Onu contre la torture a appelé les Etats-Unis à "prendre des mesures énergiques pour éradiquer toute forme de torture" par leurs forces de sécurité en Afghanistan et en Irak, et à fermer leurs centres de détention secrets de suspects de terrorisme.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com