Afghanistan Kandahar à feu et à sang





Les violences se sont poursuivies hier dans le Sud de l’Afghanistan où une quinzaine de civils ont été tués dans le bombardement d’un village au cours duquel, selon la coalition, jusqu’à 80 Talibans ont pu trouver la mort. Le Quotidien - Agences «Les forces de la coalition ont mené une importante opération dans la région de Kandahar, près du village d’Azizi, dont le bilan est la mort non confirmée de jusqu’à 80 membres des Talibans», a indiqué un communiqué du contingent américain en Afghanistan. «Les informations initiales font état de 20 Talibans confirmés tués et 60 victimes supplémentaires non confirmées», a précisé le communiqué en soulignant qu’il s’agissait de la troisième opération dans cette zone cette semaine. Le gouverneur de la province de Kandahar, Assadullah Khalid, a de son côté affirmé qu’au moins seize civils avaient été tués et quinze autres blessés lors du bombardement qui a touché un village à moins de 40 km à l’Ouest de Kandahar, l’ancien bastion des Talibans. «Il y avait des informations indiquant la présence de Talibans dans ce village, mais lorsque les avions américains ont commencé à bombarder, les Talibans se sont réfugiés dans les maisons, c’est pour cela qu’il y a eu beaucoup de victimes», a expliqué le gouverneur. «Les forces de la coalition ont connaissance des informations de presse faisant état de victimes civiles et poursuivent leurs évaluations de la situation sur le terrain», a seulement assuré le lieutenant-colonel Paul Fitzpatrick, le porte-parole de la coalition, cité par le communiqué. Selon la coalition et les autorités afghanes, environ 300 personnes, dont quelque 250 rebelles Talibans, ont été tuées depuis mercredi au cours d’opérations dans le Sud de l’Afghanistan qui figurent parmi les plus violentes dans le pays depuis le renversement des Talibans fin 2001. Un journaliste à Kandahar a vu plusieurs blessés arriver dans le principal hôpital de la ville dans des voitures civiles. Un vieillard , Attah Mohammed, a affirmé à l’hôpital de Kandahar que 24 membres de sa famille avaient été tués dans le bombardement et de nombreux autres blessés. «Ils ont commencé à bombarder vers minuit (19h30 GMT dimanche) et ont continué jusqu’à ce matin», a-t-il assuré, ajoutant que la zone avait été bouclée par les forces afghanes et étrangères.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com