Sa première opération de titrisation ayant réussi La BIAT trace la voie !





Tunis - Le Quotidien Fêtant la réussite de la première opération de titrisation en Tunisie, M. Chékib Nouira, PDG de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) a annoncé que de nouveaux crédits immobiliers à long terme seront attribués dans le cadre du Fonds FCC BIAT Credinno» créé suite à cette initiative. Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi dernier au siège de la BIAT, M. Chékib Nouira a précisé que la Banque vient de conforter son image de banque pionnière en matière d’introduction de produits et instruments financiers nouveaux sur le marché tunisien, en lançant avec réussite la première opération de titrisation en Tunisie. Il s’agit là d’une opération, initiée par la BIAT et la société «Tunisie Titrisation», qui a été matérialisée par le lancement du premier Fonds Commun de Créances baptisé «FCC BIAT Credinno». Ce Fonds est une copropriété ayant pour objectif exclusif d’acquérir des créances hypothécaires cédées par la BIAT en vue d’émettre, en une seule fois, des parts représentatives de ces créances. La titrisation est, en effet, une technique financière permettant à un établissement de crédit de céder ses créances en les transformant en titres liquides et négociables représentatifs de ces créances. En Tunisie, l’établissement de crédit concerné (dans ce cas c’est la BIAT) cède un lot de créances à une structure ad hoc: le Fonds commun de créances (le FCC, BIAT Credinno), régi par le Code des Organismes de Placement Collectif. Le FCC émet auprès d’investisseurs des parts représentatives à ces créances afin de financer leur acquisition. Les flux générés, intérêts comme capital, sont collectés par un organisme en charge de recouvrement des créances, et sont réservés au Fonds par ce recouvreur. Les sommes ainsi réservées sont affectées à la rémunération et au remboursement des parts. Selon le prospectus d’émission du Fonds «FCC BIAT Credinno», les créances de cette opération de titrisation, résultent de prêts hypothécaires consentis par la BIAT à des particuliers amortissables par mensualités constantes, et qui seront destinés à l’acquisition ou à la construction de logements de résidence principale. Après leur cession au FCC Biat Credinno, ces créances continueront à être gérées par la BIAT. M. Chékib Nouira a noté, dans ce même cadre, que les taux d’intérêts pour lesdits prêts ne seront pas différents à ceux des prêts attribués par la Banque actuellement. Les conditions par l’attribution des prêts dans le cadre du Fonds FCC-BIAT Credinno ne sont pas pas encore définies. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com