Basket Coupe de Tunisie (Quarts de finale) : Le C.S.C. à un souffle de l’exploit





Dame Coupe a failli marquer ce tour de son sceau capricieux et lunatique, à la lumière du sauve-qui-peut final du CA sur le parquet de Mégrine. Sinon, partout ailleurs, le plus fort a fini par dicter sa loi. Face à un CSC surprenant d’efficacité et de rigueur tactique, le leader du play-off a dû souffrir mille morts pour l’emporter. Après un premier quart-temps très équilibré (20-21), les Rouge et Blanc ont bouclé la première mi-temps avec un écart assez confortable de 11 points (34-45) qui ne présageait pas le scénario subséquent. Et grâce à une défense de zone hermétique, les Cheminots ont pu réduire au maximum la manœuvre offensive clubiste, déjà assez fragilisée par l’absence de Ezzehi qui a tangiblement altéré le jeu intérieur de l’équipe. Les Locomotives ont ainsi pu revenir au score et furent tout près de réaliser un spectaculaire hold-up, quand, à 4’’ de la fin, le jeune Ben Abdelkader hérita de trois lancers-francs, alors que le score était en leur faveur de 2 points d’écart seulement (74-76). Mais le joueur cheminot n’en transformera que 2 (76-76). L’espoir changea de camp en un tournemain, mais Essayed sera incapable de réussir les 2 lancers-francs, ou du moins l’un d’eux, à 1’’ de la fin. Les prolongations furent âprement disputées mais les Clubistes tunisois décrochèrent in extremis la timbale (86-87). Nous ne pouvons que tirer notre révérence à ce fantastique CSC, capable sur un match de réussir des merveilles. Non loin de Mégrine, à Radès plus précisément, l'Etoile locale a longtemps fait figure de vainqueur potentiel. Après un premier quart-temps assez laborieux (15-23), les poulains de Zaouali survolèrent les débats pendant les deux quarts-temps suivants (47-37 et 72-62). Mais nous eûmes droit lors des 10’ finales à un retour en force tonitruant des Aghlabides. Emmenés par la révélation de la saison, Laghnej et Kechrid, ces derniers réussirent pour le compte de ce dernier quart-temps le très éloquent score partiel de… (14-36) qui se passe de tout commentaire. Un vrai naufrage radésien contre un véritable tsunami kairouanais. Quant aux deux divisionnaires, encore en lice, ils ont fini par ployer. Et si le TAC n’a pas trop démérité, surtout lors des deux premiers quarts temps (19-15 et 30-27) pour céder, par la suite, progressivement du terrain (53-39 et finalement 77-56), les Marsois ont été littéralement submergés par un SN dont la promenade de santé a contribué à instaurer, de nouveau, cet esprit de convivialité et de franche camaraderie, de bon augure avant les dures batailles qui l’attendent. Wahid SMAOUI Résultats CSC - CA (86-87 A.P) ESR - JSK (86-98) DSG - TAC (77-56) SN - ASM (98-57) ______________________________ Coupe de Tunisie (Dames) : Les favoris aisément Un match reporté et un second purement et simplement annulé, on s’est contenté finalement de deux confrontations, l’une opposant deux équipes de la Nationale A, qualifiées de surcroît au play-off, et une autre mettant face-à-face deux pensionnaires de la Nationale B. Dans les deux cas, les équipes visiteuses l’ont emporté aisément assurant ainsi leur présence au prochain tour. Au même titre d’ailleurs que le CSPC qualifié, lui, sans coup férir, puisque son adversaire hilalien a préféré se retirer. L’AFDF chez elle n’a pu tenir que l’espace des trois premiers quarts-temps, avant de s’effondrer carrément dans les dix dernières minutes permettant ainsi au CSS de s’assurer une victoire logique et sans bavure (71-51). Les Sfaxiennes dont la participation aux prochains championnats arabes se précise n’ont pratiquement plus de rivales sur la scène nationale. Le succès des Zitouniennes fut plus aisé encore face à la modeste formation de l’ASFC, et l’écart de 58 points se passe d’ailleurs de tout commentaire (97-39). M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com