Tunis Bagarre à cause d’un quart de poulet





Tunis — Le Quotidien Grippe aviaire ou pas, les Tunisiens continuent à consommer et manger de la viande de volailles. Malheureusement les restaurants en profitent pour faire monter les prix d’une manière si exagérée que la plupart des temps, on finit par céder à la tentation de la violence. Ce qui s’est passé récemment au niveau de la rue Ibn Khaldoun confirme cet état d’esprit. Un restaurateur vendait, en effet, le quart de poulet à deux dinars cinq cent millimes. L’un de ses clients a refusé ce prix jugé exorbitant. Du coup, une altercation à éclaté et a failli dégénérer en une violente bagarre. N’eut été l’intervention des autres clients qui ont réussi à séparer les deux hommes, le pire aurait pu survenir. Pourtant, le client a tenu bon de manger son quart de poulet exigeant qu’on lui remette un reçu lequel devrait être présenté aux agents du contrôle économique. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com