Handball C.A. – E.S.T. (22-25) : La logique respectée





La cinquième confrontation entre le Club Africain et l’Espérance de cette saison, mais comptant cette fois pour le play-off a tourné encore une fois en faveur des «Sang et Or». La première période de jeu a été pratiquement semblable au scénario vécu lors du match de Coupe du samedi dernier. Et l’Espérance prit une avance consistante lors des huit premières minutes grâce à Bousnina, Touati, Harakati et Settari (4-0) mais les Clubistes, malgré l’absence de Gandoura et Ali Madi, va remonter au score avec un Ante enfin efficace et B. Ammar. Mieux même pour les hommes de Hafedh Zouabi qui égalisent 6-6 après 18 minutes de jeu. Sentant le danger, d’autant que Hamdi Missaoui soutenait à repousser les tirs de Harakati et Bousnina, les «Sang et Or» vont de nouveau mettre le pied sur l’accélérateur et Settari va s’illustrer sur son aile gauche en signant trois buts consécutifs après des décalages effectués par Harakati. Le score va alors grimper d’autant plus que Wassim Helal multipliait les arrêts dans sa cage et renvoyait les tirs de Hammed, Ante ou Ajroudi et l’écart atteignit six buts (13-7) malgré deux ratages consécutifs de Touati sur son aile droite. Finalement le score à la mi-temps afficha 13-8 car les Clubistes crispés et frileux, manquaient cruellement de solutions tactiques pour prendre en défaut la défense avancée 3-3 de l’Espérance. * La résistance clubiste En seconde mi-temps, le C.A. semble plus décidé à résister et à s’opposer à l’armada espérantiste. La défense fut plus rigoureuse et permit aux Clubistes de revenir au score grâce notamment au réveil de Aymen Hammed qui scora à huit reprises durant cette période. Le C.A. va coller au score d’autant plus que l’Espérance n’arrivait pas à trouver de solutions en phase offensive et revint à un but d’écart 16-15 et 17-16. Mais les «Sang et Or» grâce aux buts de Harakati, à la clairvoyance de Touati et à l’efficacité de Bousnina ainsi qu’aux superbes arrêts de Helal vont reprendre leur avance qui oscilla entre deux et trois buts voire jusqu’à quatre buts 25-21 avant qu’Ante ne parvient dans les toutes dernières secondes à ramener le score final 25-22. Il faut signaler quand même les signes d’énervement inutiles qui ternirent quelque peu la fin du match. - C.A. : Missaoui (tout le match, 13 arrêts), Drissi (2 penalties stoppés), Hammed 8 buts, Ante 6 buts, Kraïem 3 buts, Messaoudi 2 buts, B. Ammar, Ajroudi, Lagha 1 but. - E.S.T. : Helal (tout le match, 18 arrêts), Harakati 6 buts, Settari, Bousnina 5 buts, Touati 4 buts, Gharbi, Tutic 2 buts, Jerou 1 but. ABDELLATIF ____________________________________ Play-Off : L’Etoile à l’épreuve de l’A.S.H. L’ASHammamet accueillera à Grombalia l’Etoile pour le premier match de demi-finale au play-off. L’objectif des Capbonais sera la victoire avec l’espoir d’aller quatre jours plus tard réaliser l’exploit. Cependant, la tâche des hommes de Thabet Mahfoudh ne sera pas aisée. Bien au contraire, elle s’annonce même compliquée face à un adversaire quasi-invincible cette année. En effet les Etoilés n’ont perdu en championnat qu’une seule rencontre (face à l’Espérance à l’Ariana) démontrant une formidable régularité et une force psychologique remarquable. Les hommes de Kamel Aqqab disposent d’individualités capables à elles seules de peser sur le cours d’un match, à commencer par le gardien international Marouene Mgayez qui peut être intraitable et sortir une prestation performante. Lorsqu’il est dans un bon jour, Mgayez est capable de tous les exploits. Avec lui, il convient de citer ce vieux renard de Dhaker Sboui, un brin provocateur, mais d’une redoutable efficacité. La puissance de Slim Hedoui et la finesse de Sobhi Saïed peuvent aussi être déterminantes, tout comme le talent des Alexandre, Bouali, Gafsi, Ghali et autres. Bref, l’Etoile forme un ensemble difficile à manœuvrer ... * Concentration et rapidité d’exécution Malgré cela et malgré les deux défaites enregistrées face à ce même adversaire, l’AS Hammamet ne se présentera pas en victime expiratoire. Les Capbonais chercheront à surprendre les Etoilés et ils en ont les moyens s’ils demeurent concentrés du début jusqu’à la fin du match. Car ils ne doivent pas se laisser distancer au score pour ne pas baisser les bras. Pour cela, leur gardien titulaire, Belgacem M’kaddem doit réaliser une grosse prestation, ainsi que l’expérimenté Magtouf qui peut lui aussi, et dans un bon jour, tromper les meilleures défenses. Pour le reste, Thabet Mahfoudh comptera sur l’application défensive de ses poulains, leur combativité, leur rapidité dans les contres où les Nijaoui, Amine Khdira ou B. Romdhane peuvent être redoutables s’ils gardent toute leur lucidité dans le dernier geste. Une belle demi-finale en perspective... Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com