Basket Play-off (8ème J.) : L’indécision à son comble





A deux journées de la fin de la deuxième phase, de nouveaux rebondissements confèrent à ce play-off un aspect de plus en plus indécis et spectaculaire. A la faveur notamment des victoires du CA, de l’USM et de l’ESS. Comme on le pressentait, le CA a frappé un grand coup à Nabeul, suite à la conjugaison de deux facteurs. D’abord, il y a le double plan, physique et psychologique. En effet, après la débauche d’efforts fournis trois jours plus tôt en Coupe de Tunisie face à EZS, il était difficile aux Potiers de se prévaloir d’une certaine fraîcheur physique. Ensuite, il n’était pas évident de pouvoir gérer le triomphe engrangé à Ezzahra en un laps de temps aussi réduit. Quant au deuxième facteur, que nous retenons comme le plus déterminant, il a trait à la manière fort relevée, de négocier le match, surtout dans ses moments cruciaux, par un CA très appliqué tactiquement et très solide mentalement. Les Rouge et Blanc ont commencé par tempérer l’ardeur des Nabeuliens qui, dans leur lancée du match de Coupe, ont entamé les débats tambour battant (20-12 pour le compte du premier quart-temps), pour finir par concéder la parité à la pause (34-34). Au troisième quart-temps, les Maâlaoui et consorts respirent du poil de la bête pur le boucler à (56-50). Et, fidèles à leur habitude, les Clubistes ont construit leur succès dans les 5 dernières minutes. A 6’ de la fin, ils égalisèrent à (59-59). A 4’, nouvelle parité (63-63), puis premier avantage clubiste (63-66). A 50’’, Maâlaoui remet les pendules à l’heure (67-67). Le meilleur répondant physique, des Rouge et Blanc, le métier consommé des joueurs et leur froid réalisme ont fait le reste. C’est ainsi que Dhifallah signa un précieux panier (67-69) et Essayed transforma un lancer-franc sur les deux dont il a bénéficié (67-70). Durant les 13’’ qui restaient, les Nabeuliens ont tiré par deux fois, sans la réussite escomptée. A Monastir, les deux grands perdants des huitièmes de finale, l’USM et EZS, ont gratifié le public d’un très beau spectacle, même si les Zahrois ont paru encore assez timorés, suite au camouflet essuyé en Coupe. Après une première mi-temps équilibrée (25-24 et 51-49), les Unionistes ont atteint le troisième quart-temps avec 10 points d’avance (72-62), après que les Zahrois n’eurent marqué que deux lancers-francs en 5’. Dans un sursaut d’orgueil, les camarades de Njah ont réalisé une remontée spectaculaire et ) 1’ de la fin, ils n’accusaient que deux points de retard (87-85). Dans les ultimes secondes, Achour signe un panier (89-85), Chahir Ben Zekri entretient le suspense (89-87). La fébrilité psychologique régnait des deux côtés, à la lumière de la double perte de balle, avant que Zrida ne scelle définitivement le sort du match en transformant deux lancers-francs (91-87). Enfin, à Kairouan, l’ESS, dos au mur, a rempli de maîtresse façon, sa mission. Etre ou disparaître tel était le signe sous lequel ce match était placé pour les Etoilés. Après un premier quart-temps équilibré (21-20), les Khanfir et compagnie ont patiemment, mais sûrement construit leur succès (33-38 à la mi-temps, 59-63 et finalement 78-84). Il s’en est suivi un regroupement à 3 (ESS - JSK - USM), dans l’optique de la quatrième place, la dernière qualificative au play-off. Wahid SMAOUI _____________________________ Résultats SN - CA (67-70) USM - EZS (91-87) JSK - ESS (78-84) Classement 1) CA 14 pts 2) EZS 13 pts —) SN 13 pts 4) ESS 11 pts —) JSK 11 pts —) USM 11 pts.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com