Bourse de Tunis : Deux nouvelles introductions prochainement





Les efforts déployés pour attirer les sociétés tunisiennes à la cote de la bourse commencent à apporter leurs fruits. Deux nouvelles sociétés viennent de déposer des dossiers d’admission auprès des services de la Bourse. Tunis-Le Quotidien Les sociétés “Essoukna” et “Wifak Leasing” qui viennent donc de déposer, à travers les intermédiaires en bourse “BNA Capitaux” et “Sofiges”, deux dossiers d’admission à la cote de la Bourse de Tunis. Pour la Société Wifak Leasing, le dossier porte sur la cession de 30% de son capital à travers une opération publique de vente (OPV). Le dossier de la société Essoukna porte, pour sa part, sur la diffusion de 30% de capital au moyen d’une OPV portant sur 15% de ce capital et une OPS pour les autres 15%. L’accord du Conseil du Marché Financier devrait être attribué à ces deux sociétés prochainement, après l’examen de leurs dossiers d’admission. La société Essoukna est, en effet, détenue à raison de 99,7% de son capital par la société “Simpar” qui est elle-même cotée en Bourse depuis quelques années. Essoukna détenait, pour sa part, près de 41420 actions et droits de votes, soit 6,9% du capital de Simpar, qu’elle a cédé à la fin de l’année 2004 à une de ses filiales. Pour Wifak Leasing, il s’agit d’une société de leasing créée depuis quelques années avec un capital de 7,5 millions de dinars, et dont le siège se trouve dans le gouvernorat de Médenine. Cette société avait augmenté, depuis quelque temps, son capital pour le porter de 7,5 millions de dinars à 15 millions de dinars. Les deux nouvelles introductions attendues, devraient renforcer l’activité boursière en enrichissant la liste des sociétés cotées en bourse. Avec ces deux dossiers d’admission, il semble bien clair que les efforts déployés pour attirer les sociétés tunisiennes à la cote de la bourse commencent à apporter leurs fruits. En effet, plusieurs autres sociétés commencent à manifester leur intérêt à rejoindre la bourse tunisienne, dont la dernière en date n’est autre que le premier distributeur des téléphones mobiles en Tunisie “Fono” qui prépare depuis quelque temps le prospectus de son entrée en Bourse. Outre les sociétés tunisiennes, cette dernière commence également à intéresser certaines sociétés mixtes à l’instar de la Société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) qui a intégré récemment la cote de la Bourse. Notons que le programme présidentiel pour le prochain quinquennat vise à inciter une cinquantaine d’entreprises tunisiennes à rejoindre la cote de la Bourse à l’horizon 2009. C’est ainsi que plusieurs avantages ont été décidés au profit des sociétés qui envisagent d’entrer en Bourse. Tout un programme national d’assistance au recours au marché financier a été mis en place pour accompagner les entreprises tunisiennes durant la phase d’introduction en Bourse et pendant deux ans après. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com