Ligue des champions (1/4 – Aller) : Gerland rêve de rugir !





Lyon - Milan et Inter - Villarreal. Telles sont les affiches proposées ce soir dans le cadre des quarts de finale aller de la Ligue des champions. A Lyon où on a reçu 150000 demandes pour finalement contenter seulement 42000 personnes dont 3000 tifosi (la capacité totale du stade Gerland est de l’ordre de 44 750 places), l’Olympique Lyonnais va vivre un grand soir avec la venue des Rossoneri Milanais. Un choc très attendu entre un club déjà grand d’Europe (Milan) et une équipe aspirant à le devenir et qui rêve d’atteindre la finale du 17 mai au stade de France à Saint-Denis. Seulement, les Lyonnais auront un atout en moins ce soir avec l’absence de Juninho pour somme d’avertissements. Certes, Gérard Houiller a beau minimiser le forfait du stratège brésilien en insistant sur le collectif de son équipe, toujours est-il que l’absence de Juninho réduit d’au moins 30% le potentiel offensif des Rhodaniens notamment au niveau des balles arrêtées dont il est l’un des meilleurs au monde. En face, les Rossoneri qui ont enregistré samedi dernier le retour tant attendu de leur charismatique capitaine Paolo Maldini, miseront une nouvelle fois sur le sens du but des Schevchenko, Kaka, Gilardino et autres Inzaghi, tous capables de marquer à n’importe quel moment et face à n’importe quel adversaire. En somme, c’est un duel très épique auquel devront assister les 42000 privilégiés de Gerland et les millions de téléspectateurs à travers le monde dont les Tunisiens qui auront à choisir entre C21, TF1, ART Sport 3, SAT. 1 pour suivre les péripéties de ce choc au sommet. * Prendre option Le second match de ce soir celui du Meazza San Siro entre l’Inter et Villarreal ne tient pas la comparaison avec le choc de Gerland. Toutefois, c’est une confrontation intéressante à suivre entre un habitué des honneurs européens (Inter) et un novice en la matière (Villarreal). Ce dernier, pour sa 1ère compagne en Ligue des champions, a déjà largement accompli son contrat. Mais, les coéquipiers de l’excellent Juan Roman Riquelme n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin même si l’adversaire s’appelle Inter qui aspire à prendre option sur la qualification dès ce soir. K.T.D.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com