Association Tunisienne des Investisseurs en Capital : Bilan et perspectives du secteur du capital risque en Tunisie





Les dernières mesures présidentielles adoptées durant les 9 derniers mois n’ont fait que renforcer les mécanismes d’appui à la création de plus d’entreprises (et de plus d’emplois), et le renforcement de leurs fonds propres à travers l’encouragement au lancement de fonds d’amorçage, des fonds communs de placement à risque et des fonds d’essaimage. Elle viennent en fait compléter l’ensemble des mécanismes d’appui à la création d’entreprises depuis la promulgation de la loi 72, à l’institution du FOPRODI en 76, à la promulgation de la loi sur les Sociétés d’investissement en 1988 qui a été amendée en octobre 1995. L’Association Tunisienne des Investisseurs en Capital (l’ATIC), qui regroupe l’ensemble des sociétés d’Investissement à Capital risque (SICAR) de Tunisie, envisage à cet effet d’organiser une Journée célébrant le dixième anniversaire de la promulgation de cette dernière qui introduit pour la première fois, la notion de SICAR, auxquels souscripteurs la loi a accordé un certain nombre d’avantages dans l’espoir de soutenir les fonds propres des PMEs dont notamment celles promues par de nouveaux promoteurs, ou implantées dans les zones de développement régionales ou celles en phase de restructuration dans le cadre du programme de mise à niveau, ou celles passant par des difficultés économiques, ou enfin celles ciblant les nouvelles technologies et l’innovation au sens large du terme. La Journée prévue le jeudi 30 mars courant, sera ouverte par le ministre des Finances, et clôturée par le ministre de l’Industrie, de l’Energie et des PMEs durant laquelle vont intervenir une trentaine d’éminents experts dont 12 étrangers de renom dans le métier du capital risque et du capital développement. Elle comportera 5 tables rondes qui analyseront le bilan de l’activité durant la décennie passée, les difficultés vécues par les SICAR et les réformes apportées pour contrecarrer ces difficultés, les tendances du secteur dans le monde arabe particulièrement les pays du Golfe, la coopération dans la région euroméditerranéenne, et enfin les perspectives du secteur au cours des 5 prochaines années. La Journée sera aussi l’occasion de présenter le rôle qu’a joué l’Association depuis sa création en avril 2004 jusqu’à ce jour dans l’organisation de la profession, la formation de ses membres sur les bonnes pratiques du métier, ainsi que le développement des liens avec l'Europe et le Monde Arabe à travers: - La création de la première association arabe du capital investissement qui a élu siège février 2005 à Tunis. - La fondation du premier Forum Euroméditerranéen du Capital basé à Lyon. - La gestion et la coordination d’un programme financé par le gouvernement américain, de soutien à la technologie et au financement de l’innovation au sein des pays du Maghreb, etc… ainsi que l’enseignement des études de cas locaux en Tunisie et prochainement dans les pays arabes. L’occasion sera donnée aux participants lors des débats de présenter leurs interrogations ou leurs recommandations portant à améliorer la contribution de la profession aux programmés nationaux de l’emploi, de mise à niveau et de l’innovation technologique auxquels la majorité des SICAR et opérateurs du secteur adhèrent.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com