Nouvelles mesures présidentielles en faveur du secteur du textile-habillement





Le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier, dans la matinée, un Conseil ministériel consacré à l'examen du secteur du textile-habillement. Carthage-TAP Le Conseil a passé en revue la situation du secteur et sa capacité à faire face aux défis de la concurrence à la lumière des mesures et incitations décidées en sa faveur en particulier pour ce qui est de l'encadrement technique et la consolidation des assises financières des entreprises qui y opèrent et de la relance des exportations à travers la simplification des procédures. Dans le souci de permettre au secteur de préserver sa place et de continuer à jouer son rôle économique et social, le conseil a pris un certain nombre de mesures qui se présentent comme suit : - Poursuivre l'action de renforcement des actions tendant à mieux encadrer techniquement le secteur et à le faire davantage connaître ainsi que celles tendant à maîtriser les circuits de distribution sur les marchés européens, - Consolider le capital des entreprises d'habillement afin de les aider à passer de la sous-traitance au partenariat dans la production et au produit fini en portant à 50% des besoins d'accroissement du capital et jusqu'à un plafond de 150.000 dinars le taux d'intervention du Fonds de développement de la compétitivité industrielle, - Restructurer financièrement les entreprises, à charge pour les banques concernées d'examiner les dossiers au cas par cas et à condition que la garantie des dettes à long et court termes se fasse à travers le mécanisme de garantie géré par la societé tunisienne de garantie, - Accélérer la réalisation du pôle technologique de Monastir et de la zone industrielle d'El Fejja par le biais d'une societé appelée à gérer ce pôle conformément à la loi actuelle sur les pôles technologiques, - Créer par l'ONAS une station d'assainissement dans la zone d'El Fejja, - Et adapter davantage la formation aux besoins du secteur et ce particulièrement en intensifiant les opérations de formation dans le cadre d'un partenariat avec les entreprises européennes spécialisées. Le Chef de l'Etat a souligné la nécéssite d'assurer le suivi de la mise en œuvre de ces mesures et d'engager toute initiative propre à préserver la place du secteur et son rôle dans l'emploi et l'exportation.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com