Environnement : Première réunion du Conseil national de la lutte contre la désertification





Les mécanismes de la lutte contre la désertification se sont renforcés par la création d’un Conseil national spécifique qui a tenu récemment sa première réunion. Ses prérogatives lui permettent de jouer un rôle important dans la lutte contre ce fléau. Tunis-Le Quotidien Le Conseil national de la lutte contre la désertification a tenu mercredi sa première réunion au siège du ministère de l’Environnement et du Développement durable, sous la présidence du département. Cette première réunion revêt une importance particulière dans la mesure où, désormais, toutes les activités concernant le problème qu’est la désertification seront gérées et coordonnées par cet organe. Le Conseil national de la lutte contre la désertification aura pour mission de suivre l’évolution de ce fléau qui pèse énormément sur les économies des pays touchés mais aussi sur les mouvements démographiques dans les régions menacées. Outre la centralisation de toutes les données se rapportant à la désertification, le Conseil se chargera également de proposer des actions concrètes pour atténuer le phénomène, d’élaborer des rapports périodiques et de procéder à l’échange d’informations et de documentation avec les instances locales et internationales. En d’autres termes, le Conseil national de la lutte contre la désertification se réunira au moins une fois par an et sera le seul et unique interlocuteur sur tout ce qui touche à ce phénomène naturel. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a, au cours de son allocution, affirmé que la création de ce Conseil constitue un saut qualificatif dans la lutte contre la désertification et s’ajoute aux mécanismes déjà existants dans ce domaine. Le ministre a précisé que son département se propose d’en évaluer les mécanismes tous les cinq ans pour les actualiser et tirer les enseignements nécessaires. Lotfi TOUATI __________________________ 200 scientifiques à Tunis La Tunisie abritera du 19 au 21 juin 2006 une rencontre scientifique internationale sous le patronage du Président de la République se rapportant à l’avenir des zones désertiques dans le monde. Deux cents scientifiques en provenance de divers pays sont attendus à Tunis.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com