Selon un ex-garde du corps : Ben Laden ne se laissera pas prendre vivant





Le Quotidien-Agences Oussama Ben Laden n'a pas l'intention d'être capturé vivant et s'est déjà choisi un pistolet spécial pour être tué en cas de capture imminente, affirme un ex-garde du corps du chef d'Al-Qaïda. Abu Jandal, chargé de la protection de Ben Laden en Afghanistan de 1996 à 2000, assure, dans un numéro de l'émission de CBS "60 Minutes" qui sera diffusé demain, que son ancien patron avait donné de strictes instructions sur son sort s'il devait être repéré et arrêté. "S'il devait être capturé, Sheikh Oussama préfèrait être tué," dit-il. "Il y avait un pistolet spécial à utiliser au cas où Sheikh Oussama Ben Laden serait attaqué et où nous serions incapables de le sauver, auquel cas j'aurais eu à le tuer". Jandal, qui vit au Yemen, dit croire que Ben Laden se cache en Afghanistan plutôt qu'au Pakistan, et estime que ses récentes menaces de frappes contre les Etats-Unis devraient être prises au sérieux. "Quand Sheikh Oussama promet quelque chose, il le fait," dit-il. "Donc je pense qu'Oussama Ben Laden prépare une nouvelle attaque aux Etats-Unis, c'est certain." Dans une cassette audio diffusée par la chaîne qatarie Al-Jazira en janvier, Ben Laden menace les Etats-Unis de nouveaux attentats. Jandal raconte aussi comment le sort a permis à Ben Laden d'échapper de justesse à une frappe de missiles américains sur les camps d'entraînement d'Al-Qaïda situés près de Khost, en Afghanistan, peu après les attentats commis en 1998 contre deux ambassades des Etats-Unis en Afrique de l'est. La nuit avant la frappe, Ben Laden et sa troupe étaient en voiture quand soudain ils atteignirent un carrefour. "Il s'est tourné vers nous et a dit 'Khost ou Kaboul?' Nous lui avons dit 'Visitons Kaboul'. Alors Sheikh Oussama a dit 'Ok, Kaboul'."


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com