Les Pays-Bas confirment : Milosevic est décédé de mort naturelle





Le Quotidien-Agences Slobodan Milosevic, qui souffrait de "plusieurs maladies cardiaques graves", est décédé "de mort naturelle" le 11 mars dans sa cellule du Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, a annoncé le parquet néerlandais, excluant un empoisonnement. "Le parquet a clos l'enquête sur la mort de Milosevic. Il est parvenu à la conclusion que Milosevic est décédé de mort naturelle et qu'il n'y a pas d'indications que la mort résulte d'un crime", comme le soutiennent ses proches et certains de ses partisans, a indiqué le procureur dans un communiqué publié à La Haye. Les analyses toxicologiques n'ont montré "aucune indication d'empoisonnement ni de facteur toxicologique qui pourrait avoir provoqué l'arrêt cardiaque", poursuit le parquet, notant qu'il ne présentait "aucune trace de violence externe". La conclusion définitive des analyses confirme les résultats provisoires rendus publics le 12 mars, qui indiquaient que "la cause de la mort de Slobodan Milosevic est un +infarctus du myocarde+". Au lendemain de sa mort, ses conseillers juridiques avaient exhibé une lettre adressée le 8 mars à l'ambassade de Russie, dans laquelle Milosevic accusait les médecins désignés par le Tribunal de "détruire (sa) santé". Et des analyses réalisées en janvier avaient révélé dans son sang la présence de médicaments contre la tuberculose et la lèpre, qui neutralisent les autres médicaments.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com