14ème session du Printemps de Sousse : La voix remarquable de Haïder Amir





Doté d’une voix remarquable, sensuelle, et d’une grande capacité, Haïder Amir, ce jeune chanteur élégant et courtois, a su convaincre l’assistance très nombreuse, des étudiants pour la plupart, de ses talents confirmés lors de la soirée de clôture de la 14e session du Printemps de Sousse, samedi dernier au Théâtre municipal. Accompagné de la troupe «Arabesque» de Tahar Guizani, qui ne cesse de s’imposer sur la scène artistique de par son harmonie d’exécution et l’ingéniosité des compositions, Haïder Amir a interprété avec un certain romantisme très caractérisé, parfois mélancolique, mais toujours d’une voix enchantante, de nouvelles chansons dont la composition est de Tahar Guizani et les paroles de Hmida Jarraya, à savoir Bod el Massafa et Gouliha. Cette dernière chanson, Gouliha Kelmetek Matkhafi, très rythmique, a été merveilleusement interprétée par l’artiste et a suscité une certaine euphorie de la part du public.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com