U.S.M. : Jouer en conquérants





Les Monastiriens continueront à souffler le chaud et le froid, en cette fin de saison tout en entretenant, seuls, un suspense des plus terribles, en leur qualité d’arbitre quant au dénouement final du championnat de l’actuel exercice. Tombeurs de l’EST, les voilà déterminés à en faire autant ce week-end avec leurs voisins étoilés pour terminer sans la moindre défaite sur cette pelouse du stade Ben Jannet, un exploit jamais réalisé dans les annales du club depuis sa première accession parmi l’élite en 1961. Passant par une période faste, les Usémistes semblent les mieux lotis, psychologiquement, pour ce nouveau derby sahélien. Lors de leur préparation, ils ont fait preuve d’une prise de conscience salutaire, et d’une application exemplaire à se tenir aux consignes de leur entraîneur jusqu’à prendre le profil d’un conquérant que nul ne peut arrêter. Après avoir empoché les 4 mille dinars chacun, (dont 1000 D provenant en dehors du CD) comme prime de victoire aux dépens de l’EST, ils sont allés, dimanche dernier, ramener un nul précieux, ratant d’un cheveu, les 3 points projetés, avec une formation composée, en majeure partie, de doublures. Cela signifie que Faouzi Benzarti accordait plus d’intérêt à la rencontre d’aujourd’hui, évitant, même, que Fernando et Achour n’écopent leur avertissement suspensif. Autre motivation à la laquelle les joueurs s’accrochent irrémédiablement et qui agira de stimulation déterminante, les 5 mille dinars promus en cas de victoire sur l’ESS ! * Entre Owen et Bakari Avec une ambition en hausse, un moral à son top niveau et un effectif au grand complet, face à un ensemble étoilé qui évoluera avec une certaine pression contraignante, les Bleus partent avec toutes les faveurs du pronostic pour rééditer l’exploit du dimanche 25 mars dernier. Rien n’a été laissé au hasard au cours de cette mobilisation qui a permis au coach usémiste de bénéficier de conditions de travail très favorables où le climat de sérénité absolue régnait de la façon la plus évidente. Un certain souci semble, néanmoins, gêner F. Benzarti quant au choix dans la composition de son équipe rentrante. Parmi les 2 autres attaquants de pointe, à savoir Bakari qui a signé un retour en force en équipe fanion, après une période de relégation chez les espoirs, et auteur du but devant l’ASM, et Owen, qui prendra-t-il aux côtés de Maâtouk, surtout qu’il ne peut les aligner à la fois, compte tenu que Bamba et Fernando, 2 autres étrangers, seront de la partie. Tout en mettant en exergue le retour de T. Salem, seul Bnouni, expulsé par l’arbitre italien contre l’EST, manquera à l’appel, un handicap qui paraît ne point tourmenter outre mesure la stabilité de F. Benzarti. * Formation probable Nefzi, Ayari, Alaya, Fernando, Bamba, Achour, Ben Abdelkader, Maâtouk, T. Salem, Owen, Makhlouf. M. Nabli


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com