Développement de l’Irak : Wolfowitz veut impliquer la B.M.





Le Quotidien-Agences La Banque mondiale doit contribuer au développement de l'Irak, dont le peuple mérite un pays stable et pacifique, a estimé le président de l'institution multilatérale Paul Wolfowitz lors de son voyage en Indonésie. Cette contribution devrait se faire tant en matière de "conseils que d'argent", a ajouté le président de la Banque Mondiale. "Ils essaient de se doter de ministères qui étaient fondamentalement corrompus (auparavant), ils essaient de reconstruire tout cela en partant pratiquement de zéro, et pour cela ils ont largement besoin de notre soutien et de nos conseils", a-t-il précisé. Quant à la réouverture éventuelle d'un bureau de la Banque mondiale à Bagdad, malgré la piètre situation en termes de sécurité dans la capitale irakienne, Wolfowitz a indiqué: "nous n'avons pas encore pris de décision". A la question de savoir s'il ne craignait pas les critiques sur les projets de réouverture d'un bureau à Bagdad malgré l'insécurité régnante, alors qu'il a été l'un des principaux architectes de l'invasion de l'Irak en 2003, Wolfowitz a clairement répondu "non". "Plusieurs donateurs voudraient que nous soyions plus efficaces avec l'argent qu'ils ont promis au Fonds international pour l'Irak", a encore indiqué Wolfowitz en précisant qu'il s'agissait en particulier des Britanniques.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com