Sotrapil : Le projet du pipeline «Skhira-Le Sahel» opérationnel en 2007





Dans le cadre de sa stratégie de développement, la société de transport des hydrocarbures par pipeline (Sotrapil) a annoncé, depuis quelque temps, la réalisation prochainement de son nouveau projet de pipeline multiproduits «Skhira-Le Sahel», qui figure parmi les grands projets de l’heure dans le domaine de l’infrastructure du secteur énergétique. Tunis-Le Quotidien La réalisation de ce projet sera entamée avant la fin du premier semestre 2006, alors que son entrée en service est prévue pour la fin de 2007. Le projet «Skhira-Le Sahel» consiste à acheminer en adduction l’ensemble de la consommation en produits blancs (gazoil, essence, pétrole lampant et jet A1) des régions de Sfax, du Centre et du Sahel à partir d’un site de stockage à la Skhira. La ligne principale sera d’une longueur d’environ 177 km, avec un diamètre de tube de l’ordre de 324 mm et une capacité minimale de 2,5 millions de m3/an. La station de départ située à la Skhira comprendra les liaisons spécialisées avec les dépôts, les pompes boosters, les skids de filtration et de comptage, l’échantillonneur automatique et les pompes principales. Une station intermédiaire à Sidi Litayem abritera outre les boosters, les skids et l’échantillonneur, un dépôt de stockage tampon de 25.000 m3 équipé de bras de chargement. Le terminal de ce pipeline, qui sera situé à Msaken, comprendra un dépôt de stockage tampon de 45.000 m3 dont 20.000 m3 pour le jet A1. Le pipeline suivra un tracé longeant sur près de 70 km le gazoduc Gabès-Sousse, pour s’aligner ensuite sur le tracé de l’autoroute Msaken-Sfax. Selon le management de la Sotrapil, ce projet contribuera à mettre la société à un autre niveau d’envergure et de performances économiques. Il influera, également, de manière significative et de façon directe sur la configuration nouvelle dont se dotera la filière pétrolière tunisienne au niveau de son maillon transport en particulier celui des produits raffinés. Le projet «Skhira-Le Sahel» permettra à la Sotrapil de développer son réseau de pipelines multiproduits et de l'adapter à la mutation stratégique que connaît le secteur de l’énergie en Tunisie. Le management de la Sotrapil compte beaucoup sur ce nouveau projet, dont les avantages générés seront considérables et renforceront la rentabilité de ce mode de transport déjà confirmée par le pipeline multiproduits «Bizerte-Radès» opérationnel depuis près de 20 ans. En effet, ce pipeline exploité depuis sa construction par la Sotrapil lui a permis une économie globale en énergie de près de 70700 tonnes équivalent pétrole (tep) auxquelles sont venues s'ajouter près de 2500 tep supplémentaires résultant de la maîtrise des pertes au niveau des quantités transportées. Notons que le projet de pipeline multiproduits «Skhira-Le Sahel» sera financé par les bailleurs de fonds nationaux et internationaux qui continuent de manifester leur intérêt à ce projet compte tenu de ses avantages. Ces bailleurs de fonds sont, par ailleurs, attirés par la situation financière de la Sotrapil et son statut de société faisant appel à l’épargne publique, qui lui offrent une panoplie de possibilités de financement. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com