Ryad cherche l’aide russe contre une frappe US visant l’Iran





Ryad-Agences L'Arabie saoudite, craignant une frappe américaine contre l'Iran qui pourrait avoir des effets dévastateurs sur la région, a demandé à Moscou de bloquer toute tentative de Washington d'obtenir une couverture de l'Onu pour une telle attaque, a indiqué hier un diplomate russe. Lors d'une récente visite à Moscou, le chef du Conseil de la sécurité nationale saoudien, le prince Bandar Ben Sultan, a "exhorté la Russie à œuvrer en vue d'empêcher l'adoption par le Conseil de sécurité de l'Onu d'une résolution que les Etats-Unis pourraient utiliser pour justifier une attaque militaire destinée à détruire les installations nucléaires de l'Iran", a déclaré à Ryad ce diplomate sous le couvert de l'anonymat. Le prince Bandar, qui avait occupé pendant longtemps le poste d'ambassadeur à Washington et a été chargé de plusieurs missions délicates, a rencontré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à Moscou le 4 avril. Les responsables saoudiens n'ont pas fourni de précisions sur la rencontre mais le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que le programme nucléaire controversé de l'Iran y avait été discuté. Des articles dans les journaux américains New Yorker et Washington Post le week-end dernier ont rouvert le débat sur une option militaire américaine contre l'Iran, qui consisterait en une campagne de bombardements contre des installations nucléaires.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com