U.S.M. : Ne rien lâcher…





L’USM qui a sauvé l’éthique sportive en dominant et l’EST et l’ESS, aspire à terminer en beauté pour sa dernière sortie devant son public. Au moment où le départ de Faouzi Benzarti pour l’ESS, écho que notre journal a été le premier à annoncer (voir Le Quotidien du 15 mars dernier) n’est plus un secret pour personne, cette dernière sortie du coach usémiste sera, à n’en pas douter, une occasion d’être les témoins de la réaction du public monastirien qui en profitera pour lui exprimer ses impressions. Cette dernière journée sera-t-elle une simple formalité pour l’USM qui a assuré la 5ème place lui permettant de participer, pour la première fois, à une coupe arabe ou africaine. La préparation entamée depuis mardi ne peut que démentir cette hypothèse. Nous serons tentés, néanmoins, de prévoir une formation composée, dans sa majeure partie, par des éléments espoirs, à la lumière de la prestation de cette équipe championne de Tunisie fournie mardi passé devant le club finlandais de Norfigi qu’ils ont battu par 4-1. Des talents comme Ben Yahia, Araoud, Soussi, et, surtout, Nizar Boukraâ, une véritable cheville ouvrière, seraient appelés à évoluer face à l’ESZ, en équipe fanion, surtout que Achour, et Alaya seront au repos forcé pour avoir écopé leur 3ème carton jaune face à l’ESS, sans compter l’expulsion de Bnouni. * Sans défaite à Monastir Cet objectif, cher à F. Benzarti, suppose, paradoxalement, qu’il n’est point permis de sous-estimer les Zarzissiens qui joueront, eux aussi, sur une finalité déclarée. Le gardien Adel Nefzi, le seul usémiste ayant participé à toutes les rencontres de cette saison, est de cet avis pour sauvegarder ce petit record qu’il a acquis dans sa carrière. D’autres joueurs, tels Maâtouk, Bamba, Fernando, T. Salem, et Achour, convoités par d’autres clubs, n’auront point besoin de faire la moindre concession pour bien finir ce qui a bien commencé. Ayant disposé de la totalité de son effectif, le coach monastirien est déterminé à donner la chance à ceux qui en ont été privés pour les préparer à leurs engagements futurs. Usera-t-il de cette prévision au niveau de l’équipe rentrante, ou en cours du jeu. Seul F. Benzarti pourra définir clairement cette investigation, sans, pour autant, se soucier de la volonté évidente de tout un chacun de responsable à son vœu quant à sa rentabilité face a un adversaire loin d’avoir le profil d’un foudre de guerre. La prudence sera, par voie de conséquence, de mise avec une importance plus déterminée pour l’offensive. * Formation probable Nefzi, Bamba, Ben Abdelkader, Makhlouf, Ayari, Salem, Maâtouk, Fernando, Owen, Mosrati, Jdidi. Mansour NABLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com