Afghanistan : Les Talibans mènent la guerre





Le Quotidien-Agences Quarante et un Talibans et six policiers afghans ont été tués au cours d'une bataille au sud-ouest de Kandahar (sud), dans un ancien fief du chef des rebelles, le mollah Omar, a déclaré hier le gouverneur de la province. Les Talibans ont reconnu avoir eu seulement deux morts dans leurs rangs et ont affirmé hier que les autres victimes étaient des civils. "Quarante et un Talibans ont été tués et un grand nombre a été blessé, six policiers ont également été tués et neuf ont été blessés" dans l'affrontement qui se poursuivait hier entre Talibans et forces afghanes appuyées par la coalition internationale, a ajouté le gouverneur, Assadula Khalid. Le chef de la police du district a été tué et le responsable du district a été blessé, a-t-il précisé. Yousuf Ahmadi, porte-parole des Talibans, a revendiqué la mort du chef de la police et celle de 12 policiers, mais a contesté le bilan des autorités. Selon lui, deux Talibans seulement ont été tués et trois blessés. La bataille s'est déroulée pendant toute la journée et jusque tard dans la soirée de vendredi, dans et aux alentours du village de Singesar, où a longtemps vécu le chef des rebelles talibans, mollah Omar. Ce village se trouve à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Kandahar. C'est l'un des bilans les plus lourds des affrontements qui ont opposé ces derniers mois les Talibans aux forces de la coalition et aux forces afghanes. La bataille a opposé vendredi des dizaines de Talibans et plusieurs centaines de membre des forces de sécurité afghanes appuyées notamment par des hélicoptères de la coalition qui ont tiré des roquettes. Des soldats canadiens participaient également à l'opération.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com