E.O.G.K. : Les 90 minutes les plus longues





90 minutes pour espérer et souffrir. L’EOGK va vivre le match le plus long d’une saison où elle alterna le bon et le moins bon mais qui pourrait, au bout du compte, lui valoir le maintien pour la seconde saison de suite, ce qui représenterait un petit miracle. Avec des moyens dérisoires, un effectif squelettique, privés d’un terrain qui leur serait propre et suivis par un petit carré de fidèles, les Aiglons sont pourtant tout près de réussir un nouvel exploit : le maintien qu’assurerait une victoire face au Club Africain, et peut-être même un score nul puisque cela va être un long après-midi de calculs, d’oreilles collées au transistor pour savoir ce que font en même temps la JSK, JS le CAB, les concurrents directs pour la survie et de classements faits et refaits au gré des buts et des changements de scores. «Nous allons devoir nous montrer prudents en ce dernier dimanche de championnat. Nous serons inévitablement à l’écoute des autres stades et cela va sans doute conditionner dans une large mesure notre comportement face au CA», avance l’entraîneur des «Verts» Kaïs Yaâkoubi. Dimanche dernier, dans un mach qu’il fallait gagner à tout prix, l’ancien avant-centre du Club Africain, qui croise donc tout à l’heure son passé de joueur, a abattu toutes ses cartes offensives, en alignant trois attaquants : Chatrit, Pape Georges et Barka. Sans doute va-t-il être amené à sacrifier aujourd’hui ce dernier pour «booster» sa ligne médiane d’autant qu’il récupère Nabil Hamed, «une pièce essentielle dans notre dispositif», avouera-t-il. Derrière, le duo axial Ajmi - Hammami aura tout intérêt à se montrer vigilant et complémentaire. D’ailleurs, l’entraîneur banlieusard a toujours rappelé qu’il a dû utiliser le plus souvent Zouaoui-Hammami, soit la doublure de la saison passée à un secteur névralgique, avec plus ou moins de bonheur. Mais la fête sera totale en Banlieue Nord si l’EOGK réussit à sortir la tête de l’eau. Et l’été n’en sera alors que plus doux. * Formation probable Ben Thabet, Hmida, Ajmi, Touati, Hammami, Ayari, El Euchi, Laâbidi, Hamed, Georges, Chatrit. S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com