C.S.S. – E.S.S. (0 – 0) : Sans relief !





Le nul qui a sanctionné hier le duel entre le C.S.S. et l’E.S.S. profite pleinement à l’E.S.T. qui compte désormais quatre points d’avance sur les Etoilés, sept sur le C.A. et huit sur les Clubistes sfaxiens. La première période du sommet de la 19ème journée de Ligue 1 a été bien en deçà des espérances des puristes. En effet, aussi bien Clubistes sfaxiens qu’Etoilés ont abordé ce rendez-vous avec beaucoup de prudence. Il est vrai que l’enjeu est important étant donné qu’un faux pas pouvait compromettre les chances des uns ou des autres. Pour revenir à la prestation des deux protagonistes disons que le jeu s’est concentré au milieu du terrain car chacune des deux équipes cherchait à trouver la faille. C’est ainsi que le C.S.S. se créa une occasion par Nafti qui a vu sa tentative sauvée par Zouaghi sur la ligne de but (40’), une nouvelle tentative de Nafti sauvée cette fois-ci par Hammi (42’). En seconde période, le jeu ne s’anima que rarement entre deux clubs se tenant en chiens de faïence. Dès lors le spectacle s’en ressentit beaucoup. Ce qui donna à voir une confrontation pas à la hauteur du standing des deux formations en présence. A noter que les Sfaxiens ont beau dominé les débats, mais cela n’a pas donné grand’chose malgré les essais de Nafti, Sghaïer et Sellami. En somme, ce classique du championnat arbitré par l’Allemand Helmut Fletcher, aura accouché d’une souris ! * Formations : - C.S.S. : Jaouachi (Ben Hassine 59’), Haj Messaoud, Gharbi, Abdi, Merdassi, Boujelbène, Sghaïer, Achoula, Nafti (Priato 77’), Givaldo (Sellami 54’), Essefi. -E.S.S. : Austin, Ben Frej, Ben Mohamed, Sellami, Zouaghi, Meriah, Hammi, Traoui, Bokri (Nafkha 77’), Chikhaoui (Jedidi 64’), Opara. Noureddine BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com