C.S.H.L. : Garder la tête froide





Plus on s’approche de l’épilogue du championnat, et plus la compétition devient stressante pour les acteurs et passionnante pour les spectateurs. C’est dans cette atmosphère que va se jouer aujourd’hui la rencontre ST - CSHL. Une rencontre à six points pour les deux équipes qui luttent pour leur survie en League I. Hammam-lifois et Stadistes ont entamé la reprise glanant un précieux point chacun, synonyme de victoire, face respectivement à la JSK et au CA. Les Banlieusards du sud précèdent les Bardolais de 2 points au classement. Une avance très précieuse quand on sait que pas moins de 7 équipes se tiennent en 3 points, mais nullement suffisante pour garantir une quelconque sécurité. Aussi, les deux antagonistes aborderont la rencontre la peur aux tripes, sans pour autant oublier l’essentiel, à savoir la victoire. Habib Mejri, le coach du CSHL, a déjà prévu les siens : «tous les matches seront de véritables combats et seront, à titre, décisifs...». On verra après le match de cet après-midi si le message est passé. Contre la JSK, les Hammam-lifois ont eu le mérite de revenir au score et d’arracher un précieux, mais leur arrière-garde a démontré des faiblesses criardes qui pourraient lui être fatales dans les prochaines journées. La rentrée de Evans à la place de Titi Brahima, parti sous d’autres cieux, n’a pas donné l’effet escompté. De plus, Gassouma, aligné comme excentré gauche, n’a pas tenu convenablement son rôle, n’étant pas habitué à jouer à ce poste. Aussi, Habib Mejri, conscient des défaillances de sa défense, compte renforcer ce compartiment par Ben Saïd et l’ex-marsois Adli Nachi, d’autant plus que Rouatbi ne sera pas de la partie, pour avoir écopé de son 3ème avertissement. Gassouma va certainement avancer d’un cran, surtout que son camarade Naouas est suspendu. Mais si en défense, les solutions ne sont pas très nombreuses, en attaque le CSHL dispose de plusieurs atouts et la réussite de ce match pourrait provenir de ce compartiment. En effet, le duo Jupiter - Ouji, Mejri peut compter sur les services de sa jeune légion Issoui, décisif contre la JSK, Jedidi, Salhi... Mais au-delà des joueurs alignés, Habib Mejri pense que «c’est une véritable guerre de nerfs que vont se livrer les deux équipes. La maîtrise des nerfs sera, dans ce contexte, primordiale et ceux qui sauront garder la tête froide, quelle que soit la tournure des événements aura un avantage certain...». * Formation probable : Mejri, Ben Miled, Ben Said, Evans, Nachi, Cissé, Gassouma, Slama, Ben Chouikha, Jupiter, Ouji. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com