View Galerie : Quand l’art se met à la portée des masses





Devant les fluctuations d’un marché de l’art très restreint, View Galerie a choisi de mener une action inédite pour encourager l’acquisition des œuvres plastiques. Cent œuvres originales seront ainsi proposées à moins de cent dinars. Adieu l’ère des artistes qui vivent d’amour et d’eau fraîche ! «Vivre de son art» est une idée reçue qui ne peut être valable à notre époque ; une époque où tout se vend et s’achète ! «La démocratisation des œuvres plastiques et de l’esthétique» est la devise de la Galerie View pour les deux semaines et même pour la période à venir. «Art pas cher» est le thème d’une nouvelle exposition qu’abrite cette galerie de la Banlieue nord, à partir de demain et jusqu’au 9 du mois prochain. «Nous avons pensé à aider les artistes à faire circuler leurs œuvres mais aussi donner l’occasion au grand public d’acquérir des œuvres proposées à des prix très raisonnables. Beaucoup de Tunisiens veulent... rêvent même d’acquérir des tableaux mais devant les prix exorbitants qu’affichent quelques artistes lors des expositions, ils voient leurs «rêves» tomber à l’eau. C’est dans cet esprit que nous avons lancé cette exposition d’une brochette d’artistes de talent et nous souhaitons voir d’autres grands maîtres prendre part à la prochaine exposition», explique Lotfi Essid, le maître des lieux. Plusieurs noms sont à l’affiche de l’actuelle exposition : Ali Wali, Erique Martenez, David Bond, Hajer Bodhi et d’autres pinceaux qui ont déjà exposé sur les cimaises de View Galerie et ailleurs prendront part à cette initiative qui vise à mettre l’art plastique à la portée des masses. La fraîcheur de quelques palettes et la nostalgie d’autres se rencontrent dans cette grande exposition qui fera bouger la bourse des artistes surtout ceux qui sont encore à leurs premiers pas. Durant deux semaines, plus d’une centaine de tableaux originaux entre toiles, lithographies, gravures, dessins... de différents formats et de divers styles seront exposés dans un seul but «faire entrer les œuvres originales chez les gens, également ceux dont le pouvoir d’achat est modeste». Une occasion à ne pas rater même pour les sociétés et les unités hôtelières pour mettre des touches d’esthétique sur les murs de leurs bâtisses au lieu de ces reproductions fades de quelques œuvres... C’est aussi l’occasion d’appliquer la loi qui dit que chaque société est appelée à réserver 1% de son budget pour acquérir des œuvres originales, un sujet épineux qui a fait l’objet d’un grand débat entre les artistes et les gérants des entreprises sans parvenir à une solution concrète ! Seule adresse : Galerie View, 2 rue Antoine... Carthage Salammbô. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com