Attaque du 11 septembre à New York : Le jour même, Rumsfeld voulait attaquer l’Irak





Le Quotidien-Agences Le Guardian a signalé la présence, depuis le 16 février, sur le site “outmoderates.org” de documents (officiels) internes du département américain de la défense obtenus sous contrainte du Freedom of Information Act (FOIA). Ces documents regroupent des notes de Stephen Cambone, alors adjoint de Rumsfeld et depuis chargé du renseignement au DoD, reprenant des instructions de ce même Rumsfeld. Ils montrent que le jour même de l’attaque du 11 septembre 2001, Rumsfeld désignait Saddam Hussein autant que Ben Laden comme un des responsables probables de l’attaque, — et plutôt Saddam que Ben Laden. Il donnait instruction «to move swiftly» et «[to] go massive» pour trouver une preuve de l’ implication de Saddam dans l’attaque. Rumsfeld, mis en présence d’indications pouvant impliquer Ben Laden, était inclin à une certaine défiance tandis qu’il insistait pour impliquer Saddam, qu’aucune information n’impliquait dans l’attaque, ajoute le quotidien britannique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com