Clôture des travaux de la 6ème commission tuniso-maltaise : Accord sur la nécessité d’impulser la coopération bilatérale





Les travaux de la sixième commission mixte de coopération tuniso-maltaise ont été clôturés avant-hier, en fin d'après-midi, par M. Abdelwaheb Abdallah, ministre des Affaires étrangères, et son homologue maltais, M. Michael Frendo. Tunis-TAP Le procès verbal de cette sixième session, qui a été signé à cette occasion, souligne l'impératif d'impulser la coopération bilatérale dans les domaines de l'économie, des échanges commerciaux, du partenariat, de l'investissement et du transport, ainsi que dans les secteurs de l'agriculture, de la santé, du tourisme, de la coopération culturelle, scientifique et technique et de la femme et de la famille. Le document porte également sur des questions d'ordre consulaire et judiciaire. Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Abdelwaheb Abdallah a exprimé sa satisfaction des résultats des travaux de cette sixième session qui, a-t-il dit, constituent une source de fierté pour les deux parties, dans la mesure où ils permettront de consolider et de diversifier les relations entre les deux pays. Le ministre a appelé à redoubler d'efforts pour hisser ces relations au niveau qui sied à deux pays méditerranéens liés par des relations exemplaires de proximité. Il a indiqué que le suivi constant assuré par les dirigeants des deux pays et leur attachement à consolider la coopération bilatérale, constituent le meilleur stimulant pour concrétiser les résultats de cette session, conformément aux aspirations communes à tous les niveaux et, en particulier, dans le domaine politique. Il a souligné, à cet égard, la concordance des positions des deux parties sur les principales questions internationales. Le ministre a fait observer que dans son dialogue avec l'Union Européenne, la Tunisie compte sur le rôle que peut jouer Malte, ce qui lui permet d'envisager l'avenir dans ce domaine avec beaucoup de confiance et de sérénité. Pour sa part, M. Michael Frendo a exprimé sa profonde admiration pour les réalisations accomplies par la Tunisie, qui, a-t-il dit, ne sont pas le fruit du hasard mais l'œuvre du Président Zine El Abidine Ben Ali, un homme qui a fait preuve d'un grand dévouement au service de son pays. Il a indiqué que la visite du Président Ben Ali à Malte,en juin 2005, a imprimé une forte impulsion aux relations entre les deux pays et a laissé d'excellentes impressions chez le peuple maltais. M.Frendo a, par ailleurs, fait part du grand honneur qui lui a échu d'être reçu en audience par le Président de la République, qualifiant son entretien avec le Chef de l'Etat, qui a porté sur des questions à caractère bilatéral et international, de fructueux et d'excellent. Il a relevé la concordance des vues entre les deux pays et le climat de confiance qui caractérise leurs relations, précisant que son pays qui est membre de l'Union Européenne, œuvre sans relâche au sein de l'Union à la défense des intérêts des pays d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de la Rive sud de la Méditerranée en général. M. Frendo a d'autre part mis l'accent sur la détermination des deux pays à renforcer et à diversifier leurs relations bilatérales, notamment dans le domaine économique, relevant l'importance d'assurer la mise en œuvre des accords signés entre les deux pays. Le ministre maltais des affaires étrangères a exprimé la volonté de son pays de hisser les relations économiques à un palier supérieur, en associant les hommes d'affaires des deux pays et en intensifiant les échanges de visites.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com