U.S.M. : Renouer avec la victoire





Après s’être contentés du partage des points avec le CA, en match retour le 29 décembre dernier au Stade Ben Jannet, les Usémistes n’ont plus d’autre alternative que projeter de réussir le maximum de points face au CSS, à l’ESS et à l’EST qu’ils accueilleront en ce dernier parcours, et qui les devancent au classement général, s’ils comptent, réellement poursuivre le défi auquel ils se sont accrochés depuis l’entame de la saison. Ils auraient aimé rentrer, dimanche passé, avec les 3 points, mais le nul qu’ils ont réussi à La Marsa, devant l’EOGK a été qualifié de performance en soi, eu égard à la prestation de leurs adversaires et à la pelouse défavorable du Chtioui. Encore une fois, Faouzi Benzarti se trouve contraint de composer avec l’effectif disponible, sans pouvoir compter sur les Triki, Bamba, Ben Fadhl, et éventuellement Salah Mzali, encore souffrant. En revanche, le coach monastirien récupérerait Tarek Achour, lui ayant fait défait au cours de la dernière journée pour indisponibilité physique. Idem pour Ben Abdelkader, apparemment rétabli, et qui serait parmi la formation rentrante, contrairement au week-end passé où il a dû être rappelé en renfort en seconde période du jeu en remplacement de Bakari. C’est d’ailleurs ce qui ressort de la préparation de cette semaine que F. Benzarti a entamée dans un climat de sérénité absolue, avec une prise de conscience généralisée de ses joueurs, déterminés à retrouver le chemin des filets, et de la victoire, surtout qu’ils auront à se mesurer face au champion sortant, et à un des prétendants au titre. * Rigueur offensive et savoir-faire Avec le retour de Achour, l’arrière garde de Nefzi saura déjouer les plans offensifs des avants de pointe sfaxiens, réputés par leur rapidité d’exécution et leur sens de créativité. Ne pas concéder de couloirs aux Zoubeïr Safi, Boujelbane, et, pourquoi pas, Hamza Younès leur ex-coéquipier, demeure le mot d’ordre du dispositif défensif et de l’entrejeu appelé à une extrême vigilance. Au niveau des premières lignes, et avec le retour en force annoncé par Ben Abdelkader, Tarek Salem, Bakari, Owen et Maâtoug auront la tâche de porter le danger dans le camp adverse pour procéder à des variations déroutantes, dans leurs mouvements offensifs, afin d’obliger les anges gardiens du portier clubiste à commettre des erreurs. Ce rouleau compresseur monastirien parviendra-t-il à se manifester dans les bois, chose qui nous a manqué depuis belle lurette au stade de Monastir. * Formation probable Nefzi, Fernando, Makhlouf, Achour, Jdidi, Alay, Ayari, Owen, T. Salem, Ben Abdelkader, Maâtouk. Mansour NABLI ______________________ Adel Nefzi : «Nous imposer devant les prétendants» * Votre prestation de dimanche dernier a provoqué chez votre entraîneur, des compliments annoncés. Quelles impressions ressentez-vous? Pour ce qui est de ma réaction, suite aux éloges de M. Benzarti à travers certains organes de presse, cela me donne la conviction que j’ai accompli mon devoir pour être à la hauteur de la confiance placée en moi, comme cela était ma devise depuis que j’ai débarqué à l’USM. Loin d’être emporté outre mesure par de tels propos qui n’auront point à me tourner la tête, je dois avouer que ma responsabilité a pris d’autres dimensions et je suis appelé, désormais, à profiter de ce sentiment de fierté pour me comporter avec toute la dignité requise. * Vous est-il permis d’en déduire que vous étiez à l’origine de ce renouveau de l’USM ayant conduit à une performance jamais réalisée depuis sa première accession en division nationale en 1961? Notre groupe est un tout et chaque élément qui le compose a un rôle bien défini à remplir. Notre classement actuel que je qualifie d’honorable est un aboutissement logique d’un travail collégial dirigé par un grand maître. Il est vrai que le choix des nouvelles recrues a apporté le résultat escompté sans pour autant oublier que l’USM a cédé Ben Ouannès, Meriah et Younès. * En accueillant les Clubistes de Sfax, quels objectifs avez-vous assignés? Nous sommes déterminés à aborder ce match avec une volonté qui nous permettra de nous imposer. Nous comptons en faire de même en accueillant dans les semaines à venir, l’ESS et l’EST, les deux autres candidats pour le titre. Notre ambition est d’améliorer notre classement et éventuellement nous imposer comme un outsider sérieux à la conquête du titre. Nous ne serons guère impressionnés par le nom de l’adversaire et il suffit de prendre conscience de nos moyens. * Redoutez-vous le fait que votre équipe sera amoindrie face au CSS? Cet handicap prévisible fait partie des risques auxquels on doit s’attendre à tout moment. Au cours de la trêve, notre préparation n’avait point exclu de telles éventualités et notre entraîneur a su les combler grâce à la richesse de notre effectif. L’expérience des Sfaxiens sera donc confrontée à l’ambition de nos jeunes talents qui chercheront à s’imposer, ce défi sera d’autant plus légitime que l’avantage du terrain nous servira pour vaincre et plaire. M.N.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com