C.S.S. : Au-devant d’une carte décisive





Staff technique, joueurs et responsables espéraient mieux qu’un match nul face à l’ESS jeudi dernier sur la pelouse du stade M’hiri de Sfax, mais cette contre-performance est déjà oubliée, et les camarades de Abdi se sont très vite remis au travail pour préparer la rencontre qui les opposera tout à l’heure à l’USM au stade de Monastir. Ce match constitue une rude épreuve pour les Sfaxiens déterminés à se racheter après les deux points perdus à Sfax contre l’ESS. Les coéquipiers de Gharbi n’ont pas de choix, s’ils veulent s’approcher du leader espérantiste. Certes, leur tâche ne sera pas aisée mais l’obligation de résultat les pousse à sortir le grand jeu et à s’opposer aux assauts des Monastiriens. Donc les Sfaxiens aborderont le match en conquérants. Ils joueront probablement une de leurs dernières cartes face à l’USM. Pour le match de cet après-midi, le CSS va essayer de refaire le terrain perdu. Les Sfaxiens récupéreraient aujourd’hui un élément de taille en l’occurrence le milieu Haythem M’rabet. Ils seront en revanche privés des services de Jaouachi et de Blaise Kouassi, tous deux blessés. * Formation probable Ben Hassen, Haj Messaoud, Gharbi, Mardassi, Abdi, Boujelbène, Sghaïer, Achoula, Nafti, Essefi, Younès. N.B. _____________________________ Wissem Abdi : «L’emporter pour rebondir à temps» * Il paraît que le CSS traverse une période difficile après le nul concédé à Sfax face à l’Etoile du Sahel? Cette situation n’est plus nouvelle pour nous. Nous y sommes habitués. Il est vrai que nous sommes loin du leader (EST) et que nos chances pour le titre se sont hypothéquées, mais c’est la règle du jeu. Nous sommes appelés sauver notre saison en visant au moins la 2ème place. * Le match contre l’ESS a coûté cher au CSS. En plus des deux points précieux que vous avez perdus, votre équipe sera amputée aujourd’hui des services du premier gardien Ahmed Jaouachi (blessé). Cette absence pèsera-t-elle lourd pour le CSS? C’est vrai que Jaouachi a son poids dans l’équipe et son absence inquiète tout le monde, mais on n’a pas le choix. Le destin en a voulu ainsi. Heureusement, M. Decastel possède des solutions de rechange puisque Ben Hassene et Kalaï sont considérés comme deux gardiens de valeur insoupçonnée. * Un match difficile vous attend ce soir face à l'USM. Dans quelles conditions le CSS se présentera-t-il à ce rendez-vous? C’est l’un des matches les plus difficiles, c’est un vrai test pour nous avant d’affronter le CA la semaine prochaine. Notre tâche sera difficile mais pas impossible. Nous avons les moyens de bien jouer et remporter la victoire. * Comment voyez-vous la tournure de ce match? Le match d’aujourd’hui constitue une occasion pour effacer l’amertume du match nul concédé contre l’ESS. C’est un match difficile entre deux équipes qui se connaissent très bien et qui ont les mêmes ambitions. Nous allons aborder la rencontre avec vigilance et suivre à la lettre les consignes de notre entraîneur. Nous avons des arguments à faire valoir malgré l’absence de Jaouachi et de Blaise Kouassi. Tous mes coéquipiers affichent une détermination sans faille. Remporter le match permettra aux joueurs de rebondir. Noureddine BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com