Rallye des papillons : Douces mains au volant !





Un Rallye pour les femmes? Cela peut sonner faux si l’on considère que le sport mécanique qui verse dans l’agressivité ne peut être prêté aux femmes. Mais il ne faut pas se leurrer car le «Rallye des Papillons», prévu du 3 au 7 mars, dans sa 3ème session est conçu pour la gent féminine. Tunis - Le Quotidien La conférence de presse tenue au cercle italien pour présenter les grands axes de la manifestation a été marquée par la présence de la star du cinéma égyptien Mahmoud Kabil. Il y était, en fait, en sa qualité d’ambassadeur de l’UNICEF pour les bonnes œuvres. Sans oublier aussi la présence de quelques membres participants à cette épreuve aux facettes culturelle, touristique et sportive. On en cite Ferial Graja qui, cette année contrairement à la dernière saison, sera pilote accompagnée de Boubaker Ben Akacha, l’animateur de Mosaïque FM. Rochdi Alouane sera le co-pilote de Caroline Maâtoug. La marraine de cette troisième session du Rallye des Papillons est Nadia Gammoudi.. . Le tout est conduit sous la houlette de Souheïl Doudou qui s’est fait assister par bien d’autres partenaires: le ministère du Tourisme, celui de la Jeunesse, du Sport et de l’Education physique, la Commission nationale du sport automobile représentée par Chedly Zouiten, le P-DG de la chaîne privée de TV égyptienne MTC, Ismaïl Mohammed et l’Association d’ontologie pédiatrique. Pour revenir au Rallye des Papillons, notons que les membres de l’équipage au nombre de douze, prendront leur départ du côté du Bardo, en face de la Chambre des députés, demain 3 mars à 15h30 pour se diriger au Kef. La deuxième étape de l’épreuve reliera le Kef à Tamaghza. Les candidats passeront la nuit à Tozeur. La troisième étape (5 mars) est prévue entre Tozeur et Zaâfrane. Cette dernière contrée du Sud tunisien connue par ses dunes et qui sera le lieu de la quatrième étape. La 5ème étape amènera les participants jusqu’à Hammamet là où sera organisée une soirée de clôture. A une question, Nadia Gammoudi a répondu : «le Rallye n’est pas un sport agressif. Il est vrai que cela requiert des qualités physiques mais ce n’est pas le cas du Rallye des Papillons qui est une manifestation plutôt prévue pour appuyer l’image de la femme tunisienne forte de ses acquis en matière de liberté». Ferial Graja a répondu qu’il s’agit pour elle d’une nouvelle manière d’apprendre à se surpasser. «L’année dernière j’ai participé en tant que co-pilote.Cette fois-ci, je prends le volant pour s’essayer à d’autres sensations». Quant à Mahmoud Kabil, il a rétorqué amusé qu’il ne s’y connaissait pas en matière de Rallye. Dans notre pays, la star égyptienne comme bien d’autres membres de l’équipage français viennent découvrir de nouvelles manières de vivre et des traditions différentes des leurs... Se connaître mutuellement, serait, a priori, le but de cette manifestation. C’est du moins le but de ses organisateurs. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com