«Vingt-quatre heures de théâtre non-stop» au Kef : Spectacles en continu…





La célébration de la Journée Mondiale du Théâtre, le 27 mars, est devenue, ces dernières années, une spécialité keffoise. Le Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef a déjà mis noir sur blanc un programme consistant pour réchauffer les tréteaux loin des clichés et des carcans. Le Centre National des Arts Dramatique et Scénique du Kef a choisi, depuis quelques années, de passer à la vitesse supérieure et relancer le mouvement théâtral dans cette ville qui respire la passion du 4ème art dans tous ses coins et ses recoins. Pépinière de talents qui a nourri et nourrit encore la scène théâtrale tunisienne, la ville du Kef est au cœur de l’histoire du 4ème art. Les productions théâtrales se sont multipliées, les expériences aussi surtout avec la nouvelle stratégie du Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef. Depuis sa nomination en tant que directeur de ce Centre, Lassaâd Ben Abdallah a misé sur les jeunes. Homme de théâtre de renom, Lassaâd Ben Abdallah a choisi de briser les carcans en ouvrant les portes du Centre devant les amoureux du 4ème Art, professionnels et amateurs, pour qu’ils mènent leurs rêves jusqu’au bout. Quelques années ont suffi pour que Ben Abdallah transforme le Centre et fasse revivre aux habitants de cette ville les beaux jours d’antan. Passionnée et passionnante est l’histoire du 4ème Art au Kef. Et voilà un nouveau maillon qui s’ajoute à ce joli conte. La célébration de la Journée Mondiale du Théâtre est devenue une tradition keffoise, depuis six ans. “Vingt-quatre heures de théâtre non-stop” est la forme qu’a pris cette célébration visant à rendre hommage à tous les protagonistes de la scène théâtrale. Plus d’une quarantaine de spectacles entre théâtre, musique, poésie, cirque, danse, performances théâtrales etc. sont à l’affiche de cette 6ème édition qui se tiendra les 26 et 27 de ce mois au siège du Centre et dans d’autres locaux de cette ville de charme. Divers lieux évolueront aux rythmes des spectacles de différents langages artistiques à des horaires inhabituels; les amoureux des découvertes artistiques peuvent déambuler d’un espace à un autre pour goûter au charme des spectacles à minuit, à l’aube… bref, des spectacles qui rythment ces vingt-quatre heures de théâtre non stop. Un vrai bonheur! Côté réflexion et débat, un colloque intitulé “Quelle modernité pour le théâtre et quelle critique voulons-nous?” sera lancé en présence d’artistes et de critiques de la Tunisie, de l’Egypte, du Maroc et de la Libye. Sur les tréteaux, cette histoire d’amour sera racontée en plusieurs versions par le biais de plusieurs pièces de théâtre qui portent les signatures de différentes générations. A l’affiche de cette 6ème édition: “Anniversaire” de Ahmed Senoussi, “La mouette” du Centre National des arts dramatiques et scéniques du Kef, “Des ailes” du Centre National des Arts dramatiques et scéniques de Sfax, “Les gens de la passion” (Ahl Al-Hawa) de Abdelwaheb Jamli avec la participation de Wajiha Jendoubi et une brochette de jeunes comédiens, “L’amour de ma patrie” (Hawa Watani) de Raja Ben Ammar, “Carton pour deux” de Ramzi Azaïez, “Les contes de cette ère…” de Ezzeddine Madani et Ridha Drira, dans le cadre du Théâtre National et “Des barques dans la bourrasque”, signée par Ridha Boukadida et mise en scène par Jaâfar Gasmi. “Stress”, un spectacle de danse signé par Hafedh Zellit et “La bague précieuse”, une pièce pour enfants, marqueront ce 6ème anniversaire qui verra aussi la participation de trois groupes spécialisés dans le cirque artistique. La Jordanie sera présente à travers une production théâtrale intitulée “C’est moi-même”… Les étudiants de l’Institut Supérieur des Arts Dramatiques (ISAD) auront l’occasion de défiler devant le public keffois et les invités du Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef. “Performances” est l’intitulé de ce spectacle signé par les artistes de l’avenir… Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com