S.T. : Des changements en vue





Du côté du Bardo, l’équipe n’est pas encore sortie de l’auberge et demeure parmi les plus menacées. Les Stadistes, méconnaissables samedi dernier, vont encore souffrir et ils auront à travailler dur pour se reprendre et rassurer. C’est que la prestation collective devant le CSHL n’a point convaincu. Il y a eu des erreurs techniques et tactiques, et les joueurs, tout comme l’entraîneur, ne sont pas irréprochables. Après avoir fait le plus dur en ouvrant le score, le ST s’est relâché pour se faire rejoindre et a même dû remercier les dieux du stade d’avoir gagné un point. * Pour un meilleur équilibre Pourtant, la rentrée de Gilson et Korbi avait de quoi doter l’ensemble de meilleurs atouts au milieu et en attaque, mais il était évident que l’équipe avait peu de jus et n’arrivait pas à imposer son jeu et son rythme. Robertinho a fini par opter pour des choix très discutables et a tardé à faire les changements qui s’imposent. En plus, l’équipe aurait dû être plus prudente en seconde mi-temps, mais le coach stadiste a omis de miser sur la principale arme de son groupe : le repli et le jeu en contre. En tout cas, le ST a joué avec le feu et aurait pu s’y jeter, et le coach devrait en tirer les meilleurs enseignements. D’ailleurs, on annonce plusieurs changements dans les trois compartiments. En défense, c’est Haythem Zaâlani, la nouvelle recrue, qui sera titularisé sur le flanc droit, là où il a excellé avec l’USM, son ancienne équipe. En attaque, Gilson, souffrant d’une légère blessure, sera remplacé par Akrout. Ce dernier a eu plusieurs chances pour s’imposer et il n’a pas encore convaincu malgré toute sa bonne volonté. Et là, on se demande si Robertinho a raison d’ignorer le Camerounais Souleymanou qui a été recruté depuis près de deux mois et n’a joué que quelques minutes lors du dernier match. On a même l’impression que ce joueur est là pour «garnir» le banc des remplaçants, sans plus, alors que le club a dû faire des sacrifices pour le recruter ! Les Stadistes vont continuer à se préparer au Bardo. Ils seront retenus à partir de demain et iront à Gafsa le samedi. L’annonce du huis clos imposé aux Sudistes a réjoui l’entourage du club du Bardo, mais c’est leur rendement sur le terrain qui importe le plus. Face à un adversaire tenace, le ST a tout de même les moyens de rentrer avec un résultat positif d’autant plus qu’il se comporte mieux en déplacement. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com