Finances : Nouvelles mesures pour préparer la convertibilité totale du dinar





Nabeul — TAP M. Taoufik Baccar, gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), a affirmé que les différentes structures de la banque œuvrent actuellement à l’élaboration d’une nouvelle série de mesures en préparation de la convertibilité totale du dinar tunisien. M. Baccar a souligné avant-hier, lors d’un espace de dialogue tenu au siège du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) à Nabeul, sous le thème «Un système bancaire et financier moderne sur la voie de la convertibilité totale du dinar», que la convertibilité totale du dinar a nécessité la maîtrise de la politique monétaire et du système de changes, outre la maîtrise des grands équilibres et l’adoption d’une politique monétaire plus efficiente. Il a réitéré le rôle du système bancaire et financier dans la concrétisation des objectifs tracés, et notamment l’accélération du rythme de création des entreprises, le relèvement du rythme du développement, la création d’emplois et l’impulsion de l’investissement extérieur. Le gouverneur de la BCT a souligné que l’objectif du Programme présidentiel «La Tunisie de demain» est de consolider la compétitivité des secteurs financier et bancaire, le but étant de faire de la Tunisie, une place financière régionale et un pôle pour les investisseurs étrangers. M. Baccar a, en outre, passé en revue les différentes réformes adoptées par la Tunisie en la matière et notamment l’assouplissement des conditions régissant les transactions bancaires, la libéralisation de l’activité d’octroi des crédits et la mise en place de la banque universelle, outre la restructuration du secteur par le biais d’opérations d’intégration, de privatisation, et de transformation des banques de développement en banques universelles. Il a évoqué, par ailleurs, la modernisation du système bancaire, grâce notamment à la mise en place du système de compensation électronique et le développement des systèmes informatiques. Il a souligné le souci d’être au diapason des systèmes bancaires étrangers les plus modernes, en impulsant la qualité des services bancaires, garantissant la transparence des relations entre les institutions de crédit et leurs clients, tout en rapprochant les services et les diversifiant. Il s’agit, en outre, a-t-il ajouté, de comprimer les coûts, développer la monnaie électronique et l’activité bancaire à distance.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com