Tunisie – Serbie-Monténégro (0 – 1) : Un final de match rassurant





Face à une formation serbe très rugueuse, l’E.N a montré deux visages. Un premier assez terne durant la période initiale et un second très intéressant surtout en fin de 2ème mi-temps. Au-delà du résultat en faveur des Serbes, la Tunisie n’a nullement démérité au vu de l’ensemble de la rencontre, notamment durant les vingt dernières minutes, acculant leurs adversaires dans leurs derniers retranchements, sans pour autant trouver la faille. La partie en elle-même n’a été nullement emballante des deux côtés et il a fallu attendre la (12’) pour voir les Serbes amorcer une attaque qui a échu sur la tête de Kezman qui a mis le cuir hors de portée de Kasraoui. Mis à part ce but qui a cueilli à froid les camarades du revenant Badra, cette période initiale a été avare en occasions de buts. En effet, excepté deux alertes sérieuses pour les Tunisiens (28’) par Jaziri et (38’) par Dos Santos, les deux équipes n’ont pas démontré grand chose. Néanmoins nos joueurs ont fait la connaissance de la dure réalité de la haute compétition en butant sur une équipe impressionnante du point de vue athlétique. On comprend aisément, en voyant le dispositif serbe, pourquoi cette équipe n’a encaissé qu’un but lors du tournoi éliminatoire du Mondial. La 2ème mi-temps qui a été plus intéressante pour la Tunisie, a commencé par un coup dur, puisque en l’espace de cinq minutes la défense perd coup sur coup Badra et Yahia, remplacés respectivement par Clayton et Saïdi. De plus, la défense avancée des Serbes a empêché les Tunisiens de développer un jeu offensif cohérent, d’autant plus que Jaziri a évolué en demi-teinte obligeant Lemerre à le remplacer par Sdiri. * Domination stérile Après un sauvetage de Kasraoui (65’) qui a effacé un but face à Stankovic, la Tunisie s’est agréablement repris après la 75’ qui a vu Mnari alerter d’un tir puissant le gardien Jevric qui a sauvé en corner. A partir de cet instant, on a assisté à une nette domination de la Tunisie qui a acculé son adversaire dans sa zone. Clayton sur le côté gauche et Sdiri sur le flanc droit ont été à l’origine de ce réveil tonitruant des Tunisiens, donnant plus de vivacité à la manœuvre offensive qui a carburé à plein régime durant le dernier quart-d’heure. Et si la Tunisie a raté de peu de revenir au score et réaliser un méritoire match nul, ce n’était pas faute d’essayer, car le finish des protégés de Lemerre a été remarquable. C’est ce qu’on retiendra de cet intéressant test Tunisie - Serbie-Monténégro. Moncef SEDDIK ------------------------------------------------------------------------------- Fiche technique : Stade: 7 Nov. de Radès Public: 10.000 environ Arbitre: Himoudi (Alg) Tunisie - Serbie-Monténégro (0 - 1) But: Kezman (12’) * Formations Tunisie: Hamdi Kasraoui, Khaled Badra (José Clayton 52’), Radhi Jaïdi, Alaeddine Yahia (Karim Saïdi 68’), Riadh Bouazizi, Jawher Mnari, Hamed Nammouchi, Chawki Ben Saâda (Sofiène Melliti 85’), David Jammali (Kaïs Ghodhbène 71’), Zied Jaziri (Karim Sdiri 68’), Silva Dos Santos. Serbie-Monténégro: Dragoslav Jevric, Ivica Dragutinovic, Mladen Krstajic, Nemanja Vidic, Dejan Stankovic, Igor Duljaj, 65’), Predrag Djordjevic, Ognjen Koroman, Albert Nadj (Dusan Basta 65’), Sava Milosevic (Daniel Ljuboja 76’), Mateja Kezman (Mirko Vucinic 82’). Note du match: 10/20.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com