Olmert en perte de vitesse





Al-Qods occupée-Agences Le parti Kadima du Premier ministre israélien par intérim Ehud Olmert était en perte de vitesse hier à un peu plus de trois semaines des législatives, alors que la campagne audiovisuelle devait démarrer mardi. Selon un sondage publié hier, Kadima (centre) ne recueillerait plus que 38 sièges, contre 39 une semaine plus tôt, 41 il y a deux semaines et 43 voici trois semaines, le nombre des électeurs indécis passant à 14%, contre 12% une semaine auparavant. Le Likoud (droite) de Benjamin Netanyahu est aussi en recul, avec 15 mandats seulement, sur 120 à la Chambre, tandis que les travaillistes d'Amir Peretz sont en léger progrès avec 20 mandats. Si Peretz, un syndicaliste sans expérience ministérielle ou militaire, a apparemment réussi à se donner une étoffe d'homme d'Etat en rencontrant le roi du Maroc Mohammed VI, le président égyptien Hosni Moubarak et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, Olmert paye en revanche des prises de position indécises et une implication présumée dans des scandales immobiliers. Aujourd'hui, seuls 35% des Israéliens estiment qu'il est la personnalité la plus capable d'assumer les fonctions de chef du gouvernement, contre 22% à Netanyahu et 19% à Peretz.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com