Suivi du SMSI : Un “livre d’or” pour les engagements de la phase de Tunis





L’Union internationale des Télécommunications (UIT) vient de publier, récemment, le “livre d’or” qui récapitule les activités entreprises pour mettre en œuvre les objectifs du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) et contribuer ainsi à l’édification de la future société de l’information. Tunis-Le Quotidien Cet ouvrage met en valeur certaines des mesures prises par des gouvernements, des particuliers ou des équipes pour promouvoir les TIC dans le cadre des projets, qu’ils soient de grande ampleur ou d’envergure plus modeste dans l’intérêt de tous. Il donne des exemples de projets nouveaux et innovants visant à développer les infrastructures, encourager l’utilisation des TIC dans l’éducation, la santé et la gouvernance, assurer l’égalité et améliorer la sécurité en ligne. Ce livre d’or constitue, en quelque sorte, un recueil des récents engagements souscrits par les parties prenantes durant la phase de Tunis du SMSI. Toutes les parties prenantes au Sommet ont été, en effet, invitées à donner à travers un questionnaire en ligne, des informations détaillées sur les activités annoncées durant la phase de Tunis pour la mise en œuvre du plan d’action du SMSI, qu’elles soient en projet ou déjà en cours. Ce livre d’or sert, également, à coordonner les mesures prises pour mettre en œuvre les 11 grandes orientations et pour éviter les doubles emplois. Selon les estimations de l'UIT, les activités annoncées au cours de la phase de Tunis en vue de promouvoir les objectifs du SMSI représentent au total 3,2 milliards d’euros. Les gouvernements se sont engagés à mettre en œuvre des projets à hauteur de quelque 1,9 milliard d’euros, alors que les organisations internationales se sont engagées à mener à bien des initiatives pour la moitié de cette somme, soit 0,83 milliard d’euros. Les entreprises du secteur privé ont, pour leur part, prévu de mettre en œuvre des projets pour un montant de quelque 0,35 milliard d’euros, alors que les entités de la société civile prévoient de faire de même à hauteur d’au moins 0,13 milliard d’euros. Les travaux sur la mise en œuvre du plan d’action du SMSI feront l’objet d’un suivi dans le cadre d’un processus réunissant de multiples parties prenantes qui sera supervisé par l'UIT, l’UNESCO et le PNUD. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com