Cancers du sein et du col de l’utérus :Dépistage et prévention au cœur d’une campagne de sensibilisation





Tunis-Le Quotidien En Tunisie, deux cent-quatre-vingts nouveaux cas de cancer du col de l’utérus et mille nouveaux cas de cancer du sein sont enregistrés chaque année. Beaucoup de tumeurs, sinon la plupart, sont diagnostiquées à un stade avancé de la maladie. Or la prévention et le dépistage peuvent souvent améliorer le pronostic en laissant le temps aux spécialistes d’intervenir efficacement. C’est en ce sens que se tiendront les 25 et 26 mars à Kerkennah les Quatrièmes Journées de sensibilisation pour le dépistage et la prévention du cancer du sein et du col de l’utérus. Une conférence de presse a été organisée jeudi enfin d’après-midi au centre culturel d’El Menzah VI pour présenter cette manifestation. C’est une initiative de la Société Tunisienne de Radiologie qui chapeaute pour la première fois ce rendez-vous annuel. Pour la quatrième fois consécutive, le Docteur Néjia Ben Moussa Haddad, radiologue, se rend dans diverses régions de la Tunisie pour y organiser ces journées. Après Korba et Kasserine, c’est au tour de Kerkennah d'abriter cette manifestation: “les cancers sont un fléau à l’échelle nationale et internationale”, explique le Dr. Haddad. En effet, les cancers constituent l’une des principales causes de mortalité aussi bien en Tunisie que dans le monde. Et plus précisément, le cancer du sein est la première maladie qui tue les femmes dans nos murs. Cependant, il s’est avéré que les campagnes mondiales de sensibilisation aux tumeurs du sein, ont contribué à faire baisser le taux de mortalité de 30%. En Tunisie, la prévention et la sensibilisation à ce sujet remontent à quelques années. Certes, les débuts n’ont pas été faciles ni particulièrement fructueux. Mais durant les cinq dernières années les progrès sont encourageants: “actuellement, le diamètre de la tumeur du sein est de 47 millimètres alors qu’il était de cinq centimètres des années auparavant”, précise le Dr. Haddad. Désormais: “le rêve c’est d’avoir une mammographie mobile. Il faut avouer que pendant les cinq dernières années, nous assistons à un développement technique. D’autant plus que les femmes tunisiennes sont de plus en plus conscientes et prennent davantage d’initiatives”, ajoute-t-elle. Quant à la prévention du cancer du col de l’utérus, des frottis cervico-vaginaux seront faits à Kerkennah les 25 et 26 mars gratuitement. M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com